@Vacheron1755 #IDA #VacheronConstantin #DigitalArcheology

The Institute for Digital Archeology - IDA
et Vacheron Constantin célèbrent le temps

Du 26 octobre au 14 décembre 2020

La Cote des Montres™ le 05 novembre 2020



Du 26 octobre au 14 décembre 2020, le Musée d’histoire des Sciences d’Oxford (Royaume-Uni) accueille l’exposition sur le temps et sa mesure créée par The Institute for Digital Archeology (IDA) : « The Heartbeat of the City : 500 Years of Personal Time ». Pour cet événement majeur célébrant 1000 ans d’horlogerie mécanique et 500 ans d’horlogerie suisse, la Maison Vacheron Constantin met à disposition une sélection de pièces historiques choisies au sein de sa collection privée. Cette exposition est destinée à voyager avec une première halte à New York au printemps 2021.

  • Vacheron Constantin se joint à The Institute for Digital Archeology (IDA) basé à Oxford (Royaume-Uni) pour une exposition majeure sur le temps et la mesure du temps intitulée « The Heartbeat of the City : 500 Years of Personal Time ».
  • Une sélection de montres issues de la collection privée de la Maison sera présentée.
  • Fondé en 2012, l'IDA a pour vocation de mettre la puissance des outils numériques au service des techniques archéologiques traditionnelles.

The Institute for Digital Archeology (IDA) inaugure son exposition sur le temps et sa mesure le 26 octobre 2020 au Musée de l’histoire des sciences d’Oxford. Vacheron Constantin, en collaboration avec les experts de l’IDA, y présente une sélection de douze pièces de son patrimoine. Parmi celles-ci, l’une des toutes premières montres de poche musicales de la Maison, une répétition à quarts datant de 1816, et une très rare montre de forme pour aveugle réalisée en 1964.

« L’histoire de la mesure de temps est ponctuée d’inventions et de découvertes qui en font l’une des plus formidables aventures humaines », rapporte Louis Ferla, CEO de Vacheron Constantin. « Cette aventure, notre Maison et ses 265 ans d’histoire y ont pleinement participé grâce au génie de nos ancêtres horlogers dont l’excellence est d’ailleurs la meilleure des motivations à nous surpasser. Grâce à cette exposition, à laquelle nous sommes particulièrement fiers de participer, l’horlogerie acquiert toutes ses lettres de noblesse. »

« Sans méthodes de mesure et de suivi du temps, nous perdons la capacité d'en apprécier le passage », explique Roger Michel, fondateur de l’IDA. « S’il n'est pas mesuré, le temps perd son sens. Une horloge ou un calendrier n'est donc pas seulement un instrument de mesure du temps, c'est une expression de la conception humaine du temps. »

L’IDA propose d’explorer le lien intime entre la notion du temps et l’ingéniosité déployée pour le mesurer aux fils des époques. L’exposition met en scène nombre d’artefacts chargés d’histoire et d’émotion, parfois témoins d’événements qui ont fait date. Une sculpture cinétique monumentale représentant l'un des dispositifs mécaniques les plus astucieux jamais produits, l'échappement à ancre, s’ajoute à la rétrospective des garde-temps historiques exposés. Également au programme, un cycle de conférences et des expériences de réalité virtuelle, conformément à la vocation de l’IDA consistant à mettre les technologies numériques au service de l’Histoire. Dévoilée au Musée d’histoire des sciences d’Oxford, l’exposition est ensuite destinée à parcourir le monde avec une première halte à New York au printemps 2021.


Montres exposées



  • Montre de poche en or rose, répétition à quarts musicale, cadran en or guilloché – 1816
    L’histoire des mécanismes musicaux intégrés dans des pièces d’horlogerie mentionne les dates de 1796 pour l’invention du clavier formé de lames élastiques en acier et de 1811 pour la première mention de répétition à musique. Cette montre de poche de 1816, dotée d’un mécanisme de répétition à quarts musicale, représente ainsi un des tout premiers modèles de ce type de garde-temps.



    Elle est signée Vacheron Chossat & Cie, du nom de Charles-François Chossat commerçant genevois actif dans l’acier qui fut partenaire de Jacques-Barthélemy Vacheron durant quelques années avant son alliance avec François Constantin en 1819. L’exécution de cette montre est particulièrement soignée avec boîtier et cadran en or rose, cadran gravé et guilloché porteur de cartouches émaillées pour les heures.

  • Montre gourmette pour dame en forme de pomander, argent et or rouge – 1885



    Cette montre gourmette Vacheron Constantin réalisée pour Boucheron en 1885 illustre la créativité entourant la réalisation de garde-temps féminins à une époque où la montre dame est bijou et accessoire, par opposition à la rigueur des montres de poche masculines.



    Cette pièce prend la forme d’un pomander ou pomme de senteur, petit flacon de parfum, agrémenté d’un mécanisme horloger. La pièce en argent est délicatement gravée et incrustée d’or avec un cadran finement ajouré. Le fermoir découpé est orné d’un monogramme.

  • Montre savonnette « œil de bœuf » en or jaune, chronographe répétition minutes, cadran émail avec compteurs 30 minutes et petite seconde – 1900



    Au début du XXe siècle, Vacheron Constantin est une manufacture de renom particulièrement prisée des artistes, magnats des affaires et familles royales. Parmi elles, le prince Napoléon (1864-1932), petit-fils de Jérôme Bonaparte, passe commande pour cette montre de poche dite « œil de bœuf » en raison de l’ouverture pratiquée sur le couvercle protecteur à charnière permettant de lire les indications horaires.



    Cette montre est un chronographe monopoussoir à répétition minutes avec couronne positionnée à 3h pour faciliter la manipulation du chronographe.



  • Montre d’aviateur en acier, cadran émail – 1903



    La genèse des montres bracelets fait volontiers référence aux montres des pionniers de l’aviation, étant donné la nécessité d’avoir des indications horaires bien en vue. Une évolution à laquelle Vacheron Constantin a pleinement participé, notamment avec ce modèle de montre bracelet en acier dotée d’une très longue attache en cuir permettant de la fixer à la cuisse. En conséquence, ce modèle avec cadran en émail blanc porteur d’une petite seconde aux dimensions généreuses par souci de lisibilité dispose de cornes positionnées latéralement avec couronne à 12h.

  • Montre de poche en or jaune, dos en émail cloisonné de style Art Nouveau, cadran argenté – 1905



    Lors de l’exposition internationale de Milan en 1906, Vacheron Constantin présentait une collection de montres d’une grande élégance qui lui a valu le Grand Prix du jury. La collection comptait notamment cette montre de poche en or jaune.



    Le dos de la pièce est orné d’un remarquable motif chardon en émail cloisonné de style Art Nouveau, tandis que le cadran argenté bicolore affiche au centre un guillochage minutieusement réalisé à la main. Cette montre illustre parfaitement les pièces de métier d’art conçues par Vacheron Constantin à cette époque.

  • Montre bracelet rectangulaire à volets en or jaune - 1929



    Dans ses recherches esthétiques, Vacheron Constantin a pu compter sur des collaborations qui ont fait date dans l’histoire de la manufacture. Parmi elles, celle avec Verger Frères, joailler parisien fondé en 1872 avec lequel la Maison a entretenu d’étroites relations pendant plusieurs décennies. Vacheron Constantin a réalisé des créations parfaitement dans l’air du temps, à l’image de cette montre de forme en or jaune protégée par des volets amovibles. Une targette positionnée à 6h permettait d’activer les volets pour faire apparaître le cadran finement brossé avec ses chiffres arabes en or et en applique.

  • Montre bracelet pour homme en or jaune extra-plate à répétition minutes, cadran argenté – 1943



    Les montres à sonnerie occupent une place à part dans les complications horlogères. Depuis plus de deux siècles, ces mécaniques complexes sont mises à l’honneur par la Maison dont la première mention d’une montre à sonnerie remonte à 1806. Chef d’œuvre de miniaturisation, elles ont représenté un véritable défi avec l’avènement de la montre bracelet. Ce modèle à répétition minutes en or jaune en est l’aboutissement ultime. Très épuré avec son cadran argenté à deux tons, il fait preuve d’une élégance rare de par son extrême minceur rehaussée par des cornes goutte.

  • Montre de poche à heure universelle en or jaune, cadran argent avec indication jour/nuit et 24 heures – 1949



    Grâce à la collaboration avec Louis Cottier, dont le père était l’inventeur du système « world time » encore en vigueur aujourd’hui, Vacheron Constantin est la première manufacture à intégrer la complication heures du monde dans ses garde-temps dès 1932. Cette montre de poche en or de 1949 en est un magnifique exemple avec son cadran en argent porteur d’un disque extérieur tournant à deux tons pour l’indication 24h et du disque des villes avec 41 locations. Cette nouvelle complication accompagnait l’évolution des moyens de transports et de communication.

  • Montre bracelet carrée en or rose pour aveugle, cadran plaqué or – 1964



    Cette pièce extrêmement rare, même si produite dans la deuxième moitié du XXe siècle, illustre la variété des champs d’expression explorés par Vacheron Constantin au cours de ses 265 ans d’histoire. Avec cette montre carrée en or rose, dont le cadran plaqué or est doté d’index applique en relief, la Maison a développé un modèle de garde-temps pour aveugle. Un poussoir sur la carrure du boîtier permet de libérer la lunette et la glace. En pivotant sur une charnière, elles libèrent le cadran en or plaqué pour une lecture tactile des indications horaires.

  • Montre de poche en or jaune, dos en peinture miniature sur émail représentant « Le Fumeur » de Adriaen Brouwer – 1964



    La peinture sur émail en miniature est un art qui a fait la gloire de Genève et son renom dès le XVIIe siècle. Cette tradition s’est perpétuée à travers les âges jusqu’à nos jours, notamment avec l’artiste Carlo Poluzzi (1899-1778), miniaturiste et peintre sur émail, dont les travaux étaient très appréciés des grandes manufactures horlogères.



    On retrouve une de ses magnifiques réalisations au dos de cette montre de poche en or jaune représentant « Le Fumeur », œuvre du peintre flamand Adriaen Brouwer de 1637.

  • Montres bracelet « Mercator » birétrograde en platine, cadran émail champlevé – 2001



    Métier d’art de longue tradition à Genève, l’émaillage a toujours été une spécialité de Vacheron Constantin, associé à des modèles prestigieux comme ce garde-temps en platine dédié à Mercator (1512-1594). Cet illustre mathématicien et géographe amand est le premier à avoir dessiné des projections géographiques à plat. Pour lui rendre honneur, le cadran de cette montre reproduit en émail champlevé la carte de l’Europe tirée de ses dessins, avec deux compas en forme d’aiguilles pour l’indication rétrograde des minutes et des heures.

  • Montre bracelet Traditionnelle Calibre 2755 en platine à tourbillon, répétition minutes et calendrier perpétuel, cadran gris ardoise – 2010



    Cette montre est une pièce maîtresse en termes de grande complication horlogère. Son boîtier en platine de 44 mm réunit trois complications majeures de la Haute Horlogerie : un tourbillon, un quantième perpétuel et une répétition minutes avec régulateur de sonnerie centripète pour un déroulement des séquences musicales régulier et sans bruits parasites. Conçu et développé au sein de la manufacture, le calibre 2755 et ses 602 composants a nécessité trois ans développement.


    À propos de Vacheron Constantin

    Fondée en 1755, Vacheron Constantin est la plus ancienne manufacture horlogère au monde avec une activité ininterrompue depuis plus de 260 ans, riche d’un patrimoine basé sur la transmission de l’excellence horlogère et de la recherche stylistique à travers des générations de maîtres artisans.

    Les créations de la Maison incarnent les valeurs de la Haute-Horlogerie dans une élégance discrète et sobre. Chaque montre porte en elle une signature technique et esthétique unique, dans le respect des plus hautes exigences en termes de bienfacture et de finitions.

    Les collections phares de Vacheron Constantin telles que Patrimony, Traditionnelle, Métiers d’Art, Overseas, Fiftysix et Historiques, allient tradition et esprit d’innovation. La Maison propose également des pièces uniques et des montres sur mesure à sa clientèle de connaisseurs par le biais de son département Les Cabinotiers.

  •  PUBLICITÉ
  • Vacheron Constantin Égérie Automatique toute d’or vêtue
  • A CHANEL dream never fades
  • Hermès Arceau Soleil
  • Chopard Montre joaillière « Magari »
  • Omega Trésor en Or Moonshine™ 18K
  • À la rencontre des Zenith Dreamhers
  • Vacheron Constantin Heures Créatives Heure Romantique
  • Patek Philippe Twenty~4
  • Un nouveau look féminin pour la Royal Oak Concept Tourbillon Volant d’Audemars Piguet
  • CHANEL Mademoiselle J12 Acte II
  • TAG Heuer
  • Girard-Perregaux
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Bucherer
  • Hanhart
  • Kross Studio
  • Schwarz Etienne
  • Patek Philippe
  • Louis Vuitton
  • Zenith
  • Chopard
  • Chopard
  • Jacob & Co.
  • TAG Heuer
  • Bell & Ross
  • Chopard
  • Hublot
  • Zenith
  • Audemars Piguet
  • De Bethune
  • IWC
  • TAG Heuer
  • Girard-Perregaux
  • TAG Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Chopard
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Jaeger-LeCoultre
  • Rolex
  • Cartier
  • Hublot
  • Zenith
  • Patek Philippe
  • Hublot
  • Chanel
  • LVMH
  • Watches & Wonders
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Panerai
  • Bucherer
  • Hublot
  • Les Ambassadeurs
  • Frédéric Arnault est nommé Président-directeur général de TAG Heuer
  • Watches & Wonders Geneva annule son édition
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Richard Mille, 2 montres Rolex, 3 montres Omega, 4 montres Tag Heuer, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Cartier, 7 montres Patek Philippe, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres BRM, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Hublot, 12 montres Baume & Mercier, 13 montres IWC, 14 montres Breitling, 15 montres Bell & Ross, 16 montres Girard-Perregaux, 17 montres Chopard, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Panerai, 20 montres Zenith, 21 montres Montblanc, 22 montres Louis Vuitton, 23 montres Blancpain, 24 montres Tudor, 25 montres Breguet, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Piaget, 29 montres Chanel, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Perrelet, 33 montres Jacob & Co., 34 montres Bucherer, 35 montres Ebel, 36 montres L.Leroy, 37 montres Kross Studio, 38 montres Jaquet Droz, 39 montres JeanRichard, 40 montres Schwarz Etienne, 41 montres Porsche Design, 42 montres Ralf Tech, 43 montres Hanhart, 44 montres De Bethune, 45 montres Yema, 46 montres Harry Winston, 47 montres Parmigiani, 48 montres Chaumet, 49 montres Giuliano Mazzuoli, 50 montres Ikepod, 51 montres Cuervo y Sobrinos, 52 montres Van Cleef & Arpels, 53 montres Eterna, 54 montres Hermès, 55 montres Christophe Claret, 56 montres Rebellion, 57 montres Alpina, 58 montres MB&F, 59 montres H. Moser & Cie, 60 montres Frédérique Constant,