@Rolex @Dubail #RyderCup #Golf

FEATURE STORY – ROLEX ET LE GOLF
UN EXEMPLE À SUIVRE

Rolex se met au vert pour accueillir la Ryder Cup en septembre

Du mardi 25 au dimanche 30 septembre 2018, le temps va s'arrêter
au Golf National, à Saint-Quentin-en-Yvelines

La Cote des Montres™ le 27 septembre 2018



Du mardi 25 au dimanche 30 septembre 2018, le temps va s'arrêter au Golf National, à Saint-Quentin-en-Yvelines.

La France accueille pour la première fois de son histoire, la Ryder Cup, épreuve de légende du golf créée en 1927 qui voit s'affronter une équipe américaine et une équipe européenne composées des meilleurs joueurs de chacun des continents.

Rolex, engagée dans le golf depuis plus d'un demi-siècle, partenaire de l'équipe européenne depuis 1995 et de ce mythique tournoi lorsqu'il se déroule en Europe depuis 2014, soutiendra la grande famille de Témoignages Rolex présents.

11 témoignages rolex participeront à cette édition 2018 de la ryder cup, parmi lesquels le capitaine de l'équipe européenne :
Parmi les joueurs de l'équipe européenne sélectionnés par le Danois Thomas Bjørn, figurent l'Espagnol Jon Rahm, le Britannique Paul Casey et le Danois Thorbjørn Olesen.
Parmi les joueurs de l'équipe américaine figurent Brooks Koepka, Jordan Spieth et Justin Thomas – qui ont tous trois remporté un Majeur en 2017, Rickie Fowler et Phil Mickelson, spécialistes du golf par équipe – ainsi que Bryson DeChambeau,et le prodigieux Tiger Woods, le seul joueur à s'être approché du record de 18 victoires détenu par Jack Nicklaus.

« Quelle que soit l'issue de la Ryder Cup, mon but est que les douze joueurs quittent la compétition avec le sentiment d'avoir vécu une belle expérience, » indique avec sagesse Thomas Bjørn. Et cette expérience débutera réellement lorsque le capitaine danois remettra à chaque membre de l'équipe européenne une Datejust 41 en Rolesor gris (combinaison d'acier Oystersteel et d'or gris 18 ct), cadran ardoise, bracelet Jubilé.


Une boutique et une exposition dédiée au golf

Rolex se met au vert pour la Ryder Cup


Une boutique Rolex, animée par l'horloger-joaillier parisien DUBAIL, présentera aux spectateurs du tournoi les montres les plus emblématiques de la marque dans une boutique située dans le village.

Les visiteurs auront également l'opportunité de faire graver leur montre Rolex par un maître-horloger et de découvrir une exposition retraçant plus d'un demi-siècle d'engagement de Rolex dans le golf.

Une exposition identique sera également mise en avant au cœur de la boutique Dubail des Champs-Élysées du vendredi 21 septembre au dimanche 30 septembre 2018.

Qui de l'équipe européenne ou de l'équipe américaine remportera le trophée Samuel Ryder ? Rendez-vous du 25 au 30 septembre pour admirer les 24 meilleurs joueurs du monde dans une ambiance survoltée !


Feature Story – Rolex et le golf

Un exemple à suivre


En 1997, peu avant de participer à sa première compétition de golf par équipe, Thomas Bjørn est sur le point de vivre un événement qui lui fera saisir l’ampleur, le sens et la portée de la Ryder Cup, célèbre tournoi biennal transatlantique : Severiano Ballesteros, alors capitaine de l’équipe européenne, lui remet une montre Rolex commémorative. Le jeune joueur devient ainsi le premier Danois à prendre part à la Ryder Cup. Avec du recul, de tous les beaux souvenirs qu’il garde du tournoi, celui de l’édition limitée de cette montre, dont le fond est gravé à son nom, est le plus marquant. Seuls les joueurs sélectionnés ont droit à une montre Rolex, qu’ils reçoivent des mains de leur capitaine. Pour le Danois, ce moment symbolise son accession au cercle des plus grands joueurs.

« Depuis le jour où Seve Ballesteros m’a remis ma Rolex, la Ryder Cup représente beaucoup pour moi, affirme le champion. C’est généralement le mardi soir de la semaine du tournoi que le capitaine remet aux joueurs leur montre. Un moment très symbolique pour l’équipe, en particulier compte tenu de l’importance et de la nature de la Ryder Cup, mais aussi en raison de tout ce que Rolex a fait pour le golf. »


« The Great Dane »

Thomas Bjørn compte désormais parmi les rares Témoignages Rolex désignés capitaines de l’équipe européenne à la Ryder Cup. En cinquante ans de liens entre Rolex et le golf, des personnalités telles que l’Allemand Bernhard Langer (2008), l’Ecossais Colin Montgomerie (2010), l’Espagnol José María Olazábal (2012) et l’Irlandais Paul McGinley (2014) ont rempli cette fonction. En 2018, Thomas Bjørn aura l’honneur de remettre à son tour une montre Rolex aux joueurs de l’équipe.

Cette cérémonie marquera pour le Danois le passage de joueur à capitaine. Celui que l’on connaît dans le monde entier comme « The Great Dane » aura la responsabilité de viser un succès, de créer une synergie dans l’équipe et de pousser chaque joueur à se surpasser. « En tant que joueur professionnel, il n’y a rien de mieux que d’enchaîner les 16e, 17e, 18e et 19e trous d’un tournoi majeur lorsque l’on a une chance de s’imposer. A la Ryder Cup, ce sentiment mêlé de pression nous envahit dès le premier matin. C’est vraiment quelque chose d’unique, explique-t-il. Le capitanat est très prenant : durant le tournoi, j’y pense vingt-quatre heures sur vingt-quatre. »

Bien que Thomas Bjørn bénéficie d’une grande expérience, mener une équipe dans une telle compétition sera pour lui une nouveauté. Annika Sörenstam elle aussi Témoignage Rolex, a déjà endossé une fonction similaire en dirigeant l’équipe européenne à la Solheim Cup en 2017. « J’y ai participé huit fois en tant que joueuse, puis une fois en tant que vice-capitaine, mais rien de tout cela n’est comparable à mon rôle de capitaine en 2017, explique-t-elle. Il faut être capable de voir les choses dans leur ensemble et de prendre des décisions en ayant clairement ce recul à l’esprit. »

Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un homme réfléchi tel que Thomas Bjørn, qui en tant que joueur a remporté vingt et un tournois et décroché trois fois la deuxième place d’un Majeur, le champion a pris le temps de bien considérer ce que représente le rôle de capitaine de l’équipe européenne. Bien avant le début de la Ryder Cup, qui se tiendra en septembre au Golf National, au sud de Paris, le Danois a déjà déterminé quelle sera son approche et quel type de capitaine il compte être.

« Je ne suis pas là pour leur dire comment jouer, mais plutôt pour mener l’équipe, encourager les joueurs et les aider à prendre les bonnes décisions. »

L’analyse est judicieuse. Si la fonction de capitaine à la Ryder Cup peut s’apparenter à celle de skipper à la Rolex Sydney Hobart, elle reste bien spécifique. Dans le milieu du sport, de manière générale, un capitaine d’équipe peut être amené à privilégier une approche très directive, mais à la Ryder Cup, il serait absurde de dire à un joueur de frapper la balle de telle ou telle manière. Chaque membre de l’équipe de douze hommes arrive à Paris avec un système qui lui est propre et qui a fait ses preuves.

« Ces joueurs sont habitués à leur jeu ; ils savent très bien quoi faire », explique Thomas Bjørn. Pour ce tournoi, le rôle de capitaine est avant tout de faire naître un esprit d’équipe, de le développer et d’aider les joueurs à gérer la pression et à se sentir à l’aise, détendus et toujours prêts à l’action. Tout ce qui est du ressort du capitaine peut faire la différence, qu’il s’agisse des tenues choisies, du logement durant la compétition ou du discours prononcé au dîner d’ouverture.

« Je suis convaincu que tout se joue dans la confiance », ajoute le Danois. Cette approche nécessite d’en faire une priorité pour l’équipe, de s’assurer que rien ne puisse l’altérer. « Parfois, les jeunes joueurs ont besoin de conseils, et s’ils prennent une décision étrange, je n’ai aucun problème à le leur dire. D’expérience, ce qui fonctionne le mieux, c’est de discuter calmement avec un joueur et de suggérer un autre choix. »


Une grande famille de témoignages Rolex

La saison 2018 de l’European Tour sera déjà bien engagée lorsque l’on connaîtra la composition définitive de l’équipe européenne, partenaire de Rolex depuis 1995. Toutefois, plusieurs Témoignages Rolex sont déjà bien placés pour y figurer, notamment l’Espagnol Rafa Cabrera-Bello, le Britannique Paul Casey, le Belge Nicolas Colsaerts, le Britannique Matthew Fitzpatrick, l’Allemand Martin Kaymer, le DanoisThorbjørn Olesen, le BelgeThomas Pieters et l’Espagnol Jon Rahm.

« Ma principale préoccupation est de pouvoir compter sur douze joueurs en forme et prêts à jouer, » explique le capitaine. « Ce que je souhaite qu’ils comprennent, c’est que faire partie de l’équipe ne doit pas être une fin en soi ; il s’agit surtout de se surpasser lors du tournoi. Ces dernières années, j’ai vu tant de joueurs si enthousiastes à l’idée d’intégrer l’équipe qu’ils en oublient l’essentiel – le jeu. Ce sont des conditions exceptionnelles pour jouer, mais il faut s’y préparer. »

L’équipe américaine comptera aussi des Témoignages Rolex : parmi les potentiels participants figurent Brooks Koepka, Jordan Spieth et Justin Thomas – qui ont tous trois remporté un Majeur en 2017 – ainsi que Rickie Fowler et Phil Mickelson, spécialistes du golf par équipe.

Comme la manufacture suisse, les joueurs Témoignages Rolex se distinguent par leur attachement à la précision, à la fiabilité et à l’excellence.

Cette année, Thomas Bjørn disposera d’un atout dont ses prédécesseurs n’ont pas bénéficié : alors que huit joueurs seront sélectionnés en fonction de leur rang au classement de l’European Tour et au classement mondial, le capitaine pourra choisir quatre « jokers », soit un de plus que le nombre en vigueur jusqu’ici.

Lorsqu’il choisira ces joueurs, le capitaine devra prendre en compte plusieurs critères. Un joueur n’affichant pas une grande forme mais bénéficiant d’une grande expérience de la Ryder Cup pourrait être un bon choix, tout comme pourrait l’être un bon joueur de retour de blessure qui, suite à son absence, n’aurait pas pu engranger suffisamment de points en compétition pour se qualifier d’office. Il pourrait aussi faire appel à un joueur local habitué du terrain parisien. Une chose est sûre : à ce stade, il se gardera de dévoiler la moindre information.


Confiance et stratégie

Au départ du premier trou le matin du 28 septembre, Thomas Bjørn aura décidé des paires de joueurs et de l’ordre de passage. Des choix cruciaux qui peuvent déterminer l’issue de la partie. Il est bien conscient qu’il n’aura pas droit à l’erreur.

« Le capitaine doit faire confiance à l’équipe et croire en ce dont chacun est capable, » explique Thomas Bjørn. « Il faut exploiter au mieux les forces du collectif. Après coup, il est toujours facile de spéculer sur ce qui aurait pu se produire si l’on avait pris telle ou telle décision, mais sur le moment, il faut simplement faire le choix qui semble être le plus approprié. »

Thomas Bjørn a participé trois fois à la Ryder Cup (1997, 2002, 2014), trois éditions remportées par l’équipe européenne. Avec du recul, il sait toute l’importance du rôle de capitaine : « Sam Torrance était un capitane extraordinaire (en 2002). Son capitanat avait été un peu spécial en raison du 11 septembre [le tournoi avait été repoussé d’une année suite aux événements tragiques de New York]. Mais il a eu une année de plus pour se préparer et a passé beaucoup de temps avec nous. Il nous a fortement influencés et son rôle de capitaine en a été marqué. Il avait le don de nous motiver et de donner à chaque joueur l’impression d’être le meilleur. Notre équipe n’était certainement pas la plus forte, mais cela ne l’a pas empêché de donner le titre à l’Europe, alors que les Américains étaient impressionnants. Sa façon de parler m’a marqué. »

Thomas Bjørn cherchera à s’inspirer de cette approche dans ses discussions en tête à tête avec les joueurs, mais il sait qu’il lui sera impossible d’égaler Sam Torrance et sa verve légendaire dans les vestiaires lorsqu’il encourageait son équipe.

« Je ne vais pas chercher à être quelqu’un que je ne suis pas, insiste le capitaine. Je compte créer un environnement stimulant pour les joueurs. L’une de mes responsabilités en tant que capitaine est d’être à l’écoute de chacun et de prendre les décisions qui s’imposent, et j’en suis bien conscient. Mais cela ne doit pas m’empêcher d’offrir aux joueurs un cadre qui les met à l’aise et leur donne du plaisir à jouer. Quelle que soit l’issue de la Ryder Cup, mon but est que les douze joueurs quittent la compétition avec le sentiment d’avoir vécu une belle expérience. »

Et cette expérience débutera réellement lorsque le capitaine danois remettra à chaque membre de l’équipe européenne une montre Rolex.

 PUBLICITÉ
  • Audemars Piguet Royal Oak Frosted Gold Carolina Bucci
  • Bvlgari Bvlgari Ladies
  • Corum « Eleganza »
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Cara Delevingne interprète la campagne « Don’t Crack Under Pressure » de TAG Heuer
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • Bvlgari Divas’ Dream
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Hublot
  • Bucherer
  • Corum
  • Zenith
  • Chopard
  • Bulgari
  • Bell & Ross
  • RJ
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Ulysse Nardin
  • Vacheron Constantin
  • Panerai
  • Louis Vuitton
  • Panerai
  • TAG Heuer
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Louis Vuitton
  • Hublot
  • Jaeger-LeCoultre
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Anonimo
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Zenith
  • Rolex
  • Richard Mille
  • TAG Heuer
  • Richard Mille
  • Hublot
  • IWC
  • Vacheron Constantin
  • Rolex
  • Bell & Ross
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Roger Dubuis
  • Zenith
  • Dubail
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Vacheron Constantin, 12 montres Baume & Mercier, 13 montres Breitling, 14 montres Zenith, 15 montres Piaget, 16 montres Panerai, 17 montres A. Lange & Söhne, 18 montres Tudor, 19 montres Blancpain, 20 montres Montblanc, 21 montres Roger Dubuis, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Chopard, 24 montres Breguet, 25 montres Chanel, 26 montres Bell & Ross, 27 montres Corum, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Dior, 30 montres Ebel, 31 montres BRM, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bucherer, 34 montres Bulgari, 35 montres Yema, 36 montres JeanRichard, 37 montres Anonimo, 38 montres Jaquet Droz, 39 montres Franck Muller, 40 montres Eterna, 41 montres RJ, 42 montres Ulysse Nardin, 43 montres Chaumet, 44 montres Hermès, 45 montres Ikepod, 46 montres Ange Barde, 47 montres Perrelet, 48 montres Porsche Design, 49 montres Parmigiani, 50 montres Harry Winston, 51 montres Ralf Tech, 52 montres Van Cleef & Arpels, 53 montres MB&F, 54 montres Vulcain, 55 montres De Bethune, 56 montres Glashütte, 57 montres S.T. Dupont, 58 montres Bombardier, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres Daniel Roth,