@trilobewatches #Trilobe #LesMatinaux #TimeLiberated #GautierMassonneau

Trilobe Collection Les Matinaux

Trilobe. Time.Liberated.

La Cote des Montres™ le 22 novembre 2018




L’ambition fondatrice

« Cela fait plusieurs siècles
que l’on affiche l’heure
de la même façon,
mais en réalité
il n’y a pas d’absolu ! »




À l’heure du tout connecté, l’horlogerie demeure l’un des rares domaines où la technique bénéficie encore d’une âme. Convaincu qu’il n’existe pas d’absolu dans la manière de marquer le temps, Gautier Massonneau s’est lancé dans un projet visant à créer une nouvelle façon de représenter l’écoulement du temps, tout en cherchant à apporter une épure esthétique et intemporelle. « L’idée est née de voyages incongrus, de rencontres, bousculant mes codes et références culturelles. »



S’en sont suivis trois ans de réflexion, de croquis et de recherche, avant que l’idée finale n’émerge, aboutissant à un changement fondamental dans la manière de lire, percevoir et vivre le temps.




Hommage à René Char

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront. »
L’injonction à oser de René Char (1907-1988) résume l’esprit dans lequel Gautier Massonneau a créé Trilobe.




Un changement de référentiel entre rupture et continuité

« Le temps se met en mouvement,
tandis que ses indicateurs
deviennent fixes »




La montre Trilobe, tout en perpétuant la tradition d’excellence horlogère Suisse, renverse ainsi le référentiel d’affichage de l’heure en mettant le temps en mouvement, tandis que ses indicateurs deviennent fixes.



Le temps prend la forme de trois anneaux rotatifs portant des échelles graduées marquant les heures à l’extérieur, les minutes au centre et les secondes à l’intérieur, et de trois trilobes fixes, pointant sur ces anneaux en mouvement.

Time. Liberated.


« Prendre le temps
de lire l’heure
est une forme de luxe »




Il est 8 heures, 0 minutes et 8 secondes…
« Quelques instants suffisent pour apprivoiser ce nouveau mode d’affichage du temps... »
Chaque moment passé à lire l’heure sur la montre Trilobe s’apprécie ensuite pour lui-même et nous enjoint à porter un autre regard sur le temps qui passe.




De l’idée à la montre

Un savoir-faire
signé
Jean-François Mojon




La montre Trilobe a pu éclore de la rencontre et de l’amitié tissée entre Gautier Massonneau et Jean-François Mojon, ancien chef horloger responsable de la R&D et de la qualité d’IWC. Fer de lance de l’excellence horlogère Suisse, créateur de nombreux modèles ayant marqué l’histoire de l’horlogerie, ce dernier est porté par une passion hors normes pour les complications les plus sophistiquées ainsi que par un amour des séries d’exception répondant aux plus hauts standards de qualité et de technicité.



C’est ainsi que, sous l’égide de Jean-François Mojon, chaque montre Trilobe est créée, dans le canton de Neuchâtel. 55 paires de mains, des centaines d’heures de travail, des milliers d’heures de tests de fiabilité : voici la mesure de ce qui fait battre le cœur d’une montre Trilobe.



Le cœur ouvert
de la montre
permet de distinguer
le pont de rouage
des secondes.




S’il existe des montres remplaçant les aiguilles par des disques tournants autour de l’axe central du cadran, le principe est ici très différent puisque les anneaux sont excentrés et glissent sur des rubis grâce au mécanisme mis au point par Jean-François Mojon, pour lequel un brevet a été déposé. Ce module mécanique à remontage automatique est motorisé par un calibre 2892 hautement modifié. La position des anneaux sur le cadran a été imaginée pour créer une harmonie aussi évidente qu’invisible, tout en redonnant à chaque composante une place et une importance unique.



Le cœur ouvert de la montre permet de distinguer le pont de rouage des secondes. Ce squelettage prend la forme de la rose occidentale de la Sainte Chapelle, à Paris, Chef d’Œuvre d’architecture, d’un style dit rayonnant, premier clin d’œil à l’Histoire qui se prolonge dans le dessin des indexes.




Naissance d'une marque

Deuxième clin d’oeil à l’histoire et l’architecture : les indexes. Ceux-ci adoptent en effet le contour d’un Trilobe, figure géométrique triple dont l’esthétique a traversé les siècles et les civilisations.



Le trilobe est aussi pilier du temps : triple, il renvoie à ses trois composantes, heures, minutes, secondes, elles aussi universelles et éternelles. Cette figure géométrique, pleine de sens, a ainsi été choisie pour baptiser la marque.




Un nouveau classique

Au-delà de cette audace technique, la montre doit se montrer à la hauteur des plus grandes attentes esthétiques. La sobriété du cadran, décliné en argent, gris orage et bleu soleillé, répond au soin apporté aux finitions du boîtier en acier qui marient surfaces microbillées, polies et satinées. Dans un style contemporain, la montre révèle une grande élégance.



Ainsi naît l’idée d’un nouveau classique : un modèle élégant, qui aurait pu être créé il y a cent ans, porteur de sens aujourd’hui et qui en aura toujours dans cent ans.




Les Matinaux, série inaugurale

Par cette injonction à oser, Trilobe dévoile en septembre 2018 sa première collection « Les Matinaux ». Cette série inaugurale sera limitée à 100 pièces, au titre de l’année 2018.
Une histoire qui ne fait que commencer, car de multiples déclinaisons, autant techniques qu’esthétiques, sont déjà en maturation.



De la montre
au collectionneur,
une rencontre
entre l’horloger
et l’acquéreur.





Stratégie — le client au centre de l’équation

En créant Trilobe, Gautier Massonneau a tenu dans sa stratégie de distribution à replacer le client au centre de l’équation :
  • Un positionnement prix contenu afin que l’amateur éclairé ait la possibilité de s’offrir une pièce hors-norme, à un prix aujourd’hui préempté par de très nombreuses marques pour une offre à faibles complications.
  • Offrir une véritable “value for money” à nos clients : une montre d’une qualité irréprochable, avec un mouvement entièrement Swiss Made, permis par une vente en direct.
  • Offrir à nos clients une véritable expérience d’achat au sein du Cercle, hors des sentiers battus de l’horlogerie dans cette catégorie de prix.



À contre-courant de l’instantanéité ambiante, la Maison Trilobe propose une relation inclusive autour de trois expériences : la découverte, la remise et la vie du cercle.
Autant d’invitations à libérer son temps, recréer du désir et ainsi redonner au temps sa valeur.




La découverte de la montre

Les futurs membres du Cercle Trilobe sont invités à découvrir la collection au sein de notre Pied-à-Terre parisien et sur le site internet de Trilobe. La découverte de la montre et l’acte d’achat sont ainsi dissociés. Pour nourrir ce désir, chaque série offrira également aux premiers acquéreurs la possibilité de venir visiter de façon privilégiée notre manufacture partenaire en Suisse. Cela leur permettra de rencontrer nos maîtres horlogers et d’assister aux différentes étapes de fabrication.




La remise

La transmission de la montre est un moment essentiel, pilier de notre ambition relationnelle. C’est pourquoi chaque montre quittant la manufacture doit être remise en main propre par ceux qui l’ont conçue, à la personne qui l’aura choisie, dans le cadre d’une soirée évènement. En cas d’indisponibilité, la montre sera envoyée de manière privilégiée, après l’évènement. C’est en Décembre 2018 que la première série sera libérée.




La vie du cercle

Enfin, créer un cercle, ce sont aussi des opportunités de croiser des personnalités qui partagent des valeurs communes d’audace ainsi que des occasions de nourrir leur passion horlogère. Ainsi nos pionniers, dont les valeurs d’audace et d’innovation rejoignent celles de Trilobe, seront invités à se rencontrer autour d’évènements exclusifs. Chaque regard porté sur une Trilobe, nous invite à vivre le temps différemment, à rester en mouvement et à changer de référentiel, afin de réinventer le monde qui nous entoure.

TRILOBE. TIME. LIBERATED.


Le fondateur

Né en 1990, diplômé de Dauphine et des Ponts et Chaussées, Gautier Massonneau a débuté une carrière dans le développement d’infrastructures à l’international. Il manifeste très tôt une grande curiosité pour l’intelligence manuelle, l’architecture et le design. À l’heure de pouvoir s’offrir sa première montre de collection, il se lance le défi personnel d’inventer et de réaliser sa propre montre.
Déterminé à donner vie à son rêve, Gautier Massonneau ne recule pas devant la complexité d’un tel projet. En 2012, débutent ainsi trois années de dessins et maquettes en solo. La rencontre avec Jean-François Mojon en 2015 fût déterminante. Il décide alors de quitter le Moyen-Orient et se lance dans l’aventure Trilobe avec des mois d’études, de recherches et de prototypages. Six ans après, il nous révèle les fondations de Trilobe.

Gautier Massonneau

Apporter une épure esthétique et intemporelle




Convaincu qu’il n’existe pas d’absolu dans la manière de marquer le temps, Gautier Massonneau s’est lancé dans un projet visant à créer un nouveau référentiel de lecture de l’heure, tout en cherchant à apporter une épure esthétique et intemporelle.

Né en 1990, diplômé de l’université Paris Dauphine et des Ponts et Chaussées, Gautier Massonneau a débuté sa carrière dans le monde des financements d’infrastructures, au Japon d’abord, puis au Moyen-Orient, à Dubaï. Des années exigeantes à accompagner le financement de centrales électriques en Afrique de l’Est ou d’usines de désalinisation en Oman. Un écosystème à première vue à mille lieues de l’univers feutré de la Haute Horlogerie, mais qui se révèle pourtant assez proche de la complexité, l’ingénierie et la temporalité du développement d’un projet horloger. Ce métier fût également l’occasion de nombreux voyages incongrus et ainsi d’autant d’opportunités de bousculer ses paradigmes et référentiels culturels. « Cela a contribué à susciter cette envie de me pousser dans mes retranchements, de ne pas avoir peur de voir ce qui se passait ailleurs. Il est possible et nécessaire d’appréhender les choses différemment, que ce soit en matière culturelle, culinaire ou horlogère ».

Fils d’architecte et décorateur, Gautier Massonneau est par ailleurs encouragé à se mettre en éveil, à changer de perspectives, mélanger les matières et les formes, tout en respectant une certaine tradition, toujours avec cette attirance pour la beauté et la complexité.


Entre rupture et continuité

A l’heure de s’offrir sa première montre de collection, Gautier Massonneau rencontre un défi : un monde horloger qui tend aujourd’hui à se polariser autour de deux extrêmes : tradition d’une part, innovation de l’autre. Cela se traduit par une offre foisonnante et de plus en plus exigeante d’un point de vue technique, mais sans grand renouvellement : la technolâtrie et l’atypisme règnent, au détriment de l’innovation et de la création du beau. Naît alors le défi personnel d’inventer et de réaliser sa propre montre. Entre rupture et continuité, elle devra être différente, belle et intemporelle, tout en étant classique dans son épure.


Un changement de référentiel

La genèse de Trilobe découle d’une part de la volonté de voir le monde différemment, et d’autre part de pouvoir offrir des montres suffisamment différentes, tout en restant classiques dans leur épure. « Nous lisons l’heure de la même façon depuis des siècles, avec des indicateurs de temps mobiles et un temps fixe, figé sur le cadran ».

La montre Trilobe est ainsi née du désir d’explorer une nouvelle possibilité dans l’univers de l’horlogerie. La montre renverse ainsi le référentiel d’affichage de l’heure en mettant le temps en mouvement, tandis que ses indicateurs deviennent fixes. Le temps prend la forme de trois anneaux rotatifs portant des échelles graduées marquant les heures à l’extérieur, les minutes au centre et les secondes à l’intérieur, et de trois trilobes fixes, pointant sur ces anneaux en mouvement.

Telle est l’ambition fondatrice : créer un nouveau classique. Une montre ayant du sens aujourd’hui, qui en aurait eu il y a cent ans et qui en aura toujours dans cent ans.


De l’idée à la montre

Porté par l’audace, l’optimisme et un côté « touche à tout » et déterminé à donner vie à son rêve, Gautier Massonneau ne recule pas devant l’ampleur d’un tel projet, sans avoir pour autant le moindre bagage horloger. « Une idée ne vaut rien. Ce qui compte c’est l’ambition qui l’accompagne et l’équipe qui la porte ». Débutent ainsi trois années de dessins et maquettes en solo, à potasser la littérature horlogère, avant d’aller frapper en 2015 à la porte de Jean-François Mojon, ancien chef horloger responsable de la R&D et de la qualité d’IWC.

Cette rencontre, fût déterminante, puisque c’est de l’amitié tissée entre Gautier Massonneau et Jean-François Mojon, fer de lance de l’excellence horlogère suisse, que la montre Trilobe a pu éclore.

Trois ans de R&D et de prototypage plus tard, Gautier Massonneau nous révèle les fondations de Trilobe. Une montre à son image, symbolisant tout ce qu’il aime dans la vie : la différence, la recherche du beau et la complexité suggérée, mais non sublimée. Elle reflète aussi son affection pour le monde des arts, qu’ils soient architecturaux ou littéraires, et qui nous poussent à une remise en question permanente.


Hommage à René Char

Et pour signer cette série inaugurale, qui est officiellement lancée à l’automne 2018, Gautier Massonneau choisit le poète et résistant Français René Char (1907-1988). Un vrai symbole et modèle d’engagement et de démonstration de la puissance de l’audace. Le recueil de poèmes « Rougeurs des Matinaux » est une belle illustration. « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront ». Cette injonction à oser de René Char, résume l’esprit dans lequel Gautier Massonneau a créé sa marque.


Time.Liberated.

Enfin, les montres se démarquent par leur approche du temps, anti-utilitariste. Le temps se met en mouvement alors que les indicateurs restent fixes. Ici, au lieu de mettre un quart de seconde à lire l’heure, il faudra peut-être une seconde. Gautier Massonneau aime à penser que celui qui vit à contre-courant de cet utilitarisme ambiant qui nous pousse à tout exiger instantanément, portera une Trilobe. « Parce que le vrai luxe aujourd’hui, c’est aussi de prendre son temps ».

Trilobe. Time.Liberated.

Trilobe Collection Les Matinaux

Fiche technique




Édition limitée :100 exemplaires numérotés
Garantie 24 mois depuis la date de remise
Mouvement:Mécanique à remontage automatique 2892 hautement modifié avec module additionnel développé et manufacturé par Jean-François Mojon
Réserve de marche :Environ 42 heures
Fréquence du balancier:28’800 alt/h (4 Hz)
Rubis fonctionnels:42
Pièces totales
du mouvement
:246
Indications:Heure, minute
Petite seconde par anneaux tournants
Indexes fixes
Brevet:Concept d’affichage composé de 3 organes d’affichage représentant les heures, minutes et secondes courantes situés sur le même plan que le cadran
Boîtier:Acier 316L
Diamètre :41,5 mm
Épaisseur :11,5 mm
Finitions :Microbillées / satinées / polies
Étanchéité :Testée à une pression de 5 bars (environ 50 mètres)
Lunette :Bombée avec glace saphir et double traitement anti-reflet
Fond :Transparent avec glace saphir et traitement anti-reflet
Cadrans :Argent, gris orage, bleu soleillé
Anneau des secondes en forme de rosace
Indexes en forme de trilobe
Bracelet :Cuir d’alligator
Fermoir :Boucle double déployante
Prix de lancement:7 320 € TTC

 PUBLICITÉ
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Audemars Piguet Royal Oak Frosted Gold Carolina Bucci
  • Bvlgari Bvlgari Ladies
  • Corum « Eleganza »
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Cara Delevingne interprète la campagne « Don’t Crack Under Pressure » de TAG Heuer
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • RJ
  • Cartier
  • Hublot
  • Corum
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Zenith
  • Hublot
  • Eterna
  • RJ
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Zenith
  • TAG Heuer
  • Trilobe
  • Ralf Tech
  • Corum
  • Ralph Lauren
  • TAG Heuer
  • Corum
  • Bucherer
  • Bell & Ross
  • Van Cleef & Arpels
  • Hublot
  • MB&F
  • Hublot
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Dubail
  • Hublot
  • Hublot
  • Chanel
  • Hublot
  • Roger Dubuis
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Anonimo
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Zenith
  • Rolex
  • Richard Mille
  • TAG Heuer
  • Richard Mille
  • Hublot
  • IWC
  • Vacheron Constantin
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres TAG Heuer, 11 montres Baume & Mercier, 12 montres Zenith, 13 montres Breitling, 14 montres IWC, 15 montres A. Lange & Söhne, 16 montres Panerai, 17 montres Chopard, 18 montres BRM, 19 montres Girard-Perregaux, 20 montres Roger Dubuis, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Breguet, 23 montres Tudor, 24 montres Blancpain, 25 montres Montblanc, 26 montres Chanel, 27 montres Piaget, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Corum, 30 montres Dior, 31 montres Ebel, 32 montres Jaquet Droz, 33 montres Bucherer, 34 montres L.Leroy, 35 montres RJ, 36 montres Eterna, 37 montres Porsche Design, 38 montres Van Cleef & Arpels, 39 montres Bulgari, 40 montres Yema, 41 montres Hermès, 42 montres Perrelet, 43 montres MB&F, 44 montres Salon Belles Montres, 45 montres JeanRichard, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Franck Muller, 48 montres Vulcain, 49 montres Ikepod, 50 montres S.T. Dupont, 51 montres Harry Winston, 52 montres Ulysse Nardin, 53 montres De Bethune, 54 montres Giuliano Mazzuoli, 55 montres Frédérique Constant, 56 montres Urwerk, 57 montres Passion for Watches, 58 montres Ange Barde, 59 montres Grieb & Benzinger, 60 montres Chaumet,