@Ulysse_nardin #Marine #MegaYacht

Marine Mega Yacht

Parée à lever l’ancre !

La Cote des Montres™ le 17 février 2019



Larguer les amarres est toujours une invitation au voyage. Celui proposé par Ulysse Nardin offre de prendre une nouvelle fois le cap d’une horlogerie inventive où la belle mécanique s’appréhende comme un jeu cinétique mêlant technicité de haut vol et émotion océanique.



Construite comme le serait un Mega Yacht de luxe, la nouvelle Marine Mega Yacht, en platine, éditée à seulement 30 exemplaires, est régulée par un tourbillon volant doté d’une cage inspirée d’une hélice de dernière génération. Extrapolation des Mega Yachts, ce garde-temps présente à son cadran en 3D émaillé « grand feu » évoquant la proue d’un navire fendant l’océan, l’heure, mais aussi une représentation exacte de la lune à la surface ultra détaillée, un indicateur de marée sophistiqué intégrant son amplitude, ainsi qu’une ancre dont la remontée à l’aide d’une chaîne associée à son guindeau implanté à 12 heures, indique la réserve de marche.



Février 2019, Miami Yacht Show – Prolongement de la montre Marine Grand Deck Tourbillon lancée en 2016 par Ulysse Nardin, la nouvelle référence à complication baptisée Marine Mega Yacht s’inscrit dans la continuité de la collection Marine et de la passion qu’entretient la manufacture Ulysse Nardin pour l’univers nautique depuis sa fondation en 1846. Si la première pièce célébrait l’univers des voiliers et de la belle plaisance, cette nouvelle édition Mega Yacht s’adresse ouvertement aux propriétaires de navires de prestige contemporains, désireux de retrouver au cœur même de cette montre d’exception quelques-uns des éléments mécaniques les plus représentatifs de leur bâtiment taillé pour affronter toutes les mers du globe.



Cette création de tous les superlatifs, parfaite allégorie du voyage maritime, se veut l’expression d’un luxe nautique contemporain retranscrit avec maestria par l’emploi d’un design horloger avant-gardiste dont la manufacture Ulysse Nardin a le secret. Édité en platine à seulement 30 exemplaires pour le monde, ce véritable vaisseau amiral de la flotte horlogère proposé par la Maison dont la spécialité est la réalisation de garde-temps à destination des marins depuis 1846, arbore de généreuses mensurations au poignet avec une flamboyante élégance.




Cap au large

Cet instrument de 44 mm de diamètre –une jauge tout à fait respectable pour un garde-temps d’exception– pensé pour tous les Capitaines Némo d’aujourd’hui, présente au cadran l’étrave affutée d’un navire de luxe. Magistralement reproduite en 3D, elle semble émerger d’un or gris liquide comme elle sortirait de la brume et fend une mer d’émail « grand feu » dans une vague d’écume rendue avec un réalisme déconcertant. Pour garantir une précision chronométrique, cette construction est régulée par un tourbillon volant.



Afin de rester ancrée dans l’univers nautique, la cage de tourbillon volant s’orne d’une hélice de propulsion aux pales spécialement profilées pour garantir un haut rendement aux yachts de nouvelle génération. Et comme chaque détail compte, les aiguilles au dessin inspiré de celles des antiques chronomètres de marine proposés par la manufacture depuis toujours, gravitent invariablement au-dessus de ce tableau vivant comme les feux des phares ou balises de haute mer sur l’horizon.



Mais l’esthétique seule est loin d’être une fin en soi. Aussi, la manufacture Ulysse Nardin, attachée depuis toujours à apporter des solutions techniques aux besoins des marins en termes de sécurité, a choisi de révolutionner l’affichage d’informations susceptibles d’optimiser le mouillage des yachts auprès des côtes océaniques. Pour y parvenir, elle a fait appel à ses meilleurs horlogers qui, associés à ceux de la manufacture Christophe Claret, maison célèbre pour concevoir dans ses ateliers des complications horlogères innovantes, ont travaillé avec passion afin de proposer un calibre mécanique à remontage manuel de manufacture régulé par un tourbillon. Totalement innovant et visible par le fond transparent, il apparaît caréné de façon à ce que son esthétique se rapproche visuellement de celle des moteurs implantés dans la salle des machines.




Coup d’œil sur la salle des machines

Ce puissant cœur de 37 mm de diamètre comprenant 504 composants et se remontant à la main garantit une réserve de marche de 80 heures à la vitesse de croisière de 21 600 alternances par heure, au régime de rotation du tourbillon de 60 tours par heure (1 rotation en 60 secondes). Il permet en premier lieu l’affichage de l’heure de façon analogique, autorise une présentation tridimensionnelle des phases de la Lune et emporte un mécanisme offrant d’afficher la hauteur des marées en temps réel par rapport à un lieu donné mais également des coefficients saisonniers, une fois le mécanisme réglé par le truchement de la couronne de remontoir dont la position se lit dans une lucarne ouverte dans le flanc de carrure à la façon des écrans de télégraphes de manœuvres.



Et parce que l’horlogerie est un art, l’ancre au dessin contemporain avec son soc profilé, associée à la chaîne par l’organeau, elle-même passant dans son chaumard que l’on aurait pu croire un décor, se déplace au gré des manipulations de la couronne de remontoir pour indiquer la réserve de marche. Par souci de réalisme, Ulysse Nardin a mis au point un véritable guindeau miniature visible à 12 heures.



Par l’entremise d’un jeu de roues coniques en prise avec le mécanisme d’armement du barillet, celui-ci tourne pour simuler la remontée de l’ancre, y compris une fois le remontage complet effectué, pour le plaisir d’éventuels curieux.



Et de l’ancre parlons-en. Logo historique de la manufacture Ulysse Nardin, cet équipement essentiel à bord pour la sécurité du navire et de l’équipage apparaît en relief, prolongé par une imposante chaîne qui, sortant du chaumard, semble visuellement reliée au fort guindeau présent à midi au cadran. Chaque élément compte au sein de ce garde-temps pensé pour les amateurs possédant des jouets hors du commun et désireux d’avoir toujours avec eux un bijou capable de leur rappeler leur navire amiral.




En avant toute !

Si la présence des GPS et autres assistances à la navigation ne rend plus nécessaire le calcul de la longitude en mer à l’aide d’un sextant et d’un chronomètre de marine, il a semblé utile à l’équipe de développeurs d’Ulysse Nardin de s’interroger sur ce que pouvait attendre un propriétaire de Mega Yacht de sa montre. Dans le cas présent, ils ont retenu l’intégration d’un affichage des phases de Lune à l’aide d’une représentation exacte 3D en taille réduite de notre satellite qui, pour avoir quelque chose de saisissant, présente une surface conforme à l’original grâce à une reproduction de cette dernière à l’aide d’une gravure laser ultra précise. Elle est formée de deux demi-sphères l’une traitée PVD bleu (pour la période de nouvelle lune) et l’autre rhodiée (pour simuler son éclairage par le soleil).



Son réglage par rapport à l’éphéméride de l’année s’effectue à l’aide de la couronne de remontoir, une fois son indicateur sur le télégraphe ouvert dans le flanc de la carrure placé sur l’indication correspondante (S : position Set soit réglage aiguilles / TM : position Tide et Moon soit Marée et Lune / W : pour Winding soit remontage du calibre). En position intermédiaire, la phase de la lune et l’amplitude de marée se règlent en tournant la couronne dans un sens antihoraire (1tour de couronne correspond à 4 jours) tandis qu’en sens horaire, l’opérateur règle le niveau de la marée en fonction du lieu où il se trouve (1 tour de couronne correspond à 0,25 tour du disque soit 9,5 heures).



Cette montre unique en son genre devrait offrir à ses 30 futurs propriétaires les moyens de rester attentifs aux manœuvres effectuées par l’équipage de leur yacht dont le nom ou la devise pourra être gravé dans le cartouche placé sur le flanc de carrure de la montre pour la rendre tout à fait unique.




À propos d’Ulysse Nardin

Manufacture de liberté


Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.



Fondée par M. Ulysse Nardin en 1846 et membre du groupe de luxe international Kering depuis novembre 2014, la Maison Ulysse Nardin a écrit certains des plus beaux chapitres de l’histoire de la Haute Horlogerie. La marque doit sa renommée à ses liens avec le monde marin : ses chronomètres de bord embarqués comptent parmi les plus fiables jamais conçus et restent très prisés des collectionneurs de par le monde. 



Pionnière des technologies d’avant-garde et de l’utilisation de matériaux innovants comme le silicium, Ulysse Nardin est l’une des rares manufactures à être dotée de l’expertise interne nécessaire à la production ses propres composants et mouvements haute précision. Un niveau d’excellence horlogère exceptionnel qui lui a valu d’entrer dans le cercle très fermé de l’horlogerie suisse : la Fondation de la Haute Horlogerie. Aujourd’hui, depuis Le Locle et La Chaux-de-Fonds en Suisse, Ulysse Nardin poursuit sa quête de perfection horlogère, autour de cinq collections : Marine, Diver, Classico, Executive et Freak. En 2019, Ulysse Nardin introduit le facteur X dans l’horlogerie.

Ulysse Nardin Marine Mega Yacht

Spécifications techniques




Référence:6319-305
Édition limitée :30 exemplaires
Mouvement:Calibre UN-631
Fonctions:Réserve de marche avec ancre et treuil liés au remontage
Tourbillon volant
Phase de lune
Indicateur des coefficients et de l’amplitude des marées
Réserve de marche:80 heures
Boîtier:Platine
Diamètre:44 mm
Fond:Verre Saphir laissant apparaître le mouvement inspiré d’une salle des machines
Étanchéité:50m
Bracelet:Bracelet intégré en alligator bleu marine
Prix public:310’000 USD

Making of









































































































 PUBLICITÉ
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Audemars Piguet Royal Oak Frosted Gold Carolina Bucci
  • Bvlgari Bvlgari Ladies
  • Corum « Eleganza »
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Breitling
  • Omega
  • Ulysse Nardin
  • Richard Mille
  • Rebellion
  • Jaeger-LeCoultre
  • Breitling
  • Vacheron Constantin
  • TAG Heuer
  • Zenith
  • Hublot
  • A. Lange & Söhne
  • Zenith
  • Roger Dubuis
  • IWC
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Bucherer
  • Ulysse Nardin
  • IWC
  • Zenith
  • Audemars Piguet
  • Audemars Piguet
  • Schwarz Etienne
  • TAG Heuer
  • Richard Mille
  • TAG Heuer
  • TAG Heuer
  • Richard Mille
  • RJ
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Panerai
  • Omega
  • Richard Mille
  • Rebellion
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Panerai
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • IWC
  • SIHH
  • Breguet
  • Hublot
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Bucherer
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Baume & Mercier, 5 montres Hublot, 6 montres Richard Mille, 7 montres Patek Philippe, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres A. Lange & Söhne, 10 montres Cartier, 11 montres Omega, 12 montres Zenith, 13 montres TAG Heuer, 14 montres Breitling, 15 montres IWC, 16 montres Panerai, 17 montres Chopard, 18 montres Girard-Perregaux, 19 montres Breguet, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Montblanc, 22 montres Corum, 23 montres Blancpain, 24 montres Tudor, 25 montres Piaget, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Chanel, 28 montres BRM, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Van Cleef & Arpels, 31 montres Dior, 32 montres Ebel, 33 montres Ulysse Nardin, 34 montres H. Moser & Cie, 35 montres Bulgari, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Chaumet, 38 montres Salon Belles Montres, 39 montres Schwarz Etienne, 40 montres Hermès, 41 montres Grand Prix de Genève, 42 montres Rebellion, 43 montres Porsche Design, 44 montres Bucherer, 45 montres Christophe Claret, 46 montres Franck Muller, 47 montres Urwerk, 48 montres RJ, 49 montres JeanRichard, 50 montres Ikepod, 51 montres Yema, 52 montres L.Leroy, 53 montres Perrelet, 54 montres Anonimo, 55 montres Glashütte, 56 montres Cuervo y Sobrinos, 57 montres Grieb & Benzinger, 58 montres Eterna, 59 montres Concord, 60 montres Bombardier,