@Tudor #BlackBayP01

Black Bay P01

Basée sur un prototype légendaire proposé à la marine américaine

La Cote des Montres™ le 29 mars 2019



Tudor introduit Black Bay P01, une montre basée sur un prototype légendaire développé dans la deuxième moitié des années 60 et proposé à la marine américaine, et lève avec elle le voile sur un aspect méconnu de son histoire.



En 1967, Tudor, qui équipait la marine américaine en montres de plongée depuis la deuxième moitié des année 50, commença le développement d’un modèle technique qui devait remplacer la référence Oyster Prince Submariner 7928, alors en dotation. Cette nouvelle montre devait répondre à un cahier des charges édicté par le gouvernement américain tout en incluant les résultats des dernières recherches en fonctionnalité et ergonomie menée par les ingénieurs de la marque. Une phase de développement fut lancée, donnant lieu à la fabrication de prototypes ainsi qu’à un dépôt de brevet pour une fonction alors encore inédite. Ce projet ambitieux, portant le nom de code « Commando », ne fut pas mené à terme. En effet, le modèle standard de montre de plongée Tudor, la référence 7016, remplaçant au catalogue Tudor la référence 7928, fut finalement retenue par la US Navy. En 2019, le modèle Tudor Black Bay P01 - pour prototype 1 - s’inspire d’un prototype développé dans le cadre de cette étude et conservé aux archives de la marque, pour en faire vivre, en série et 50 ans plus tard, l’esthétique unique.




L’esprit prototype

Exécuté dans un esprit montre sport contemporaine tout en reprenant le principe de la couronne de remontoir à 4 heures ainsi que les couvre-anses proéminents de la pièce des années 60, le modèle Black Bay P01 reflète la nature exploratoire du projet, à mi-chemin entre montre de plongée et montre de navigation. Le système de couvre-anses basculants présent sur le prototype d’époque avait fait l’objet d’un brevet déposé en 1968, qui couvrait une solution de blocage et de démontage aisé de la lunette pour faciliter l’entretien de la montre. Le modèle Black Bay P01 ne reproduit pas littéralement ce mécanisme mais s’en inspire librement, proposant un système d’arrêt de la lunette tournante bidirectionnelle par un couvre-anse mobile à 12 heures. Etanche à 200 mètres et proposant les fonctions heure, minute, seconde et date, le modèle Black Bay P01 est équipé d’un cadran noir mat bombé avec index et matière lumineuse peints. Sa boîte, respectant le langage esthétique utilitaire du prototype dont elle est inspirée, est entièrement satinée pour un rendu mat.




Le calibre manufacture MT5612

Le Calibre Manufacture MT5612 qui équipe le modèle Black Bay P01 affiche les fonctions heures, minutes, secondes et date. Il présente les finitions typiques des calibres Manufacture de Tudor. Son rotor ajouré est satiné avec des détails sablés alors que ses ponts et sa platine exposent une alternance de surfaces sablées, polies et de décorations faites au laser. Sa construction est pensée pour la robustesse, la longévité et la fiabilité, à l’image de son balancier à inertie variable maintenu par un solide pont traversant à double point d'ancrage. Couplé à un spiral amagnétique en silicium, il permet au Calibre MT5612 d’être certifié chronomètre par le COSC. Sa réserve de marche « weekend-proof » enfin est de 70 heures, permettant au porteur de poser sa montre le vendredi soir et de la reprendre le lundi matin sans devoir la remonter.




Un bracelet hybride cuir et caoutchouc

Le bracelet développé pour le modèle Black Bay P01 est une base de caoutchouc, avec motif « Snowflake » au revers, laquelle est combinée avec un habillage de cuir marron. Dans l’esprit du prototype d’époque, des attaches mobiles en acier satiné relient le bracelet à la boîte de montre.


L’essence de Black Bay

À l’instar de l'ensemble de la ligne Black Bay, le modèle P01 emprunte les aiguilles Tudor à la forme angulaire caractéristique, surnommées « Snowflake » dans les cercles de collectionneurs et apparues au catalogue de la marque dès 1969. Résultat de subtiles combinaisons de codes esthétiques historiques et d’horlogerie contemporaine, la ligne Black Bay est à l’opposé d’un travail de réédition à l’identique d’un classique. Elle propose un condensé de plus de 60 années de montres de plongée Tudor, résolument ancré dans le présent. Si le ressenti est néo-vintage, les techniques de fabrication, le niveau de fiabilité, de robustesse, la qualité des finitions sont conformes aux exigences les plus élevées d'aujourd'hui.




La montre de plongée Tudor

L’histoire de la montre de plongée Tudor remonte à 1954 et au lancement de la référence 7922. Etanche à 100 mètres, elle était la première née d’une longue lignée de « plongeuses ». Accessible, performante et robuste, elle était l’expression de la philosophie « montre-outil » de la marque. Les soixante années qui suivirent cette introduction furent celles de l’amélioration permanente de la montre de plongée Tudor et celles de son plébiscite par les professionnels du domaine, notamment certaines des plus grandes marines du monde.

Tudor Black Bay P01

Description technique




Référence :70150
Boîtier :Acier, finition satinée
Diamètre :42 mm
Lunette T:ournante bidirectionnelle 60 crans en acier, graduée sur 12 heures avec système d’arrêt de la lunette tournante bidirectionnelle par un couvre-anse mobile à 12 heures
Couronne :Acier vissée à 4 h, ornée du logo TUDOR en relief
Cadran :Noir, bombé
Date à 3 h
Glace :Saphir bombée
Étanchéité :Jusqu’à 200 m
Fonctions :Heures, minutes et secondes au centre
Stop seconde pour mise à l’heure précise
Date instantanée à 3h avec réglage rapide sans plage de non-correction
Mouvement :Calibre Manufacture MT5612 (COSC)
Mouvement mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor
Réserve de marche :Environ 70 heures
Précision :Chronomètre suisse officiellement certifié par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres)
Oscillateur :Balancier à inertie variable, micro-réglage par vis
Spiral :Amagnétique en silicium
Fréquence :28 800 Alt/H (4 Hz)
Diamètre total :31,8 mm
Épaisseur :6,5 mm
Empierrage :26 rubis
Bracelet :Hybride cuir et caoutchouc avec boucle déployante et fermoir de sécurité, finition entièrement satinée

 PUBLICITÉ
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Audemars Piguet Royal Oak Frosted Gold Carolina Bucci
  • Bvlgari Bvlgari Ladies
  • Corum « Eleganza »
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Chopard
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Hublot
  • Rolex
  • TAG Heuer
  • Louis Vuitton
  • Anonimo
  • Bulgari
  • Tudor
  • Bell & Ross
  • Panerai
  • A. Lange & Söhne
  • Rolex
  • Patek Philippe
  • Hublot
  • Bulgari
  • Breitling
  • Zenith
  • Hublot
  • Rolex
  • TAG Heuer
  • Chanel
  • Chopard
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Roger Dubuis
  • Richard Mille
  • TAG Heuer
  • TAG Heuer
  • Richard Mille
  • RJ
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Panerai
  • Omega
  • Richard Mille
  • Rebellion
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Panerai
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Vacheron Constantin, 6 montres Omega, 7 montres Baume & Mercier, 8 montres Patek Philippe, 9 montres Cartier, 10 montres TAG Heuer, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres A. Lange & Söhne, 13 montres Zenith, 14 montres Chopard, 15 montres IWC, 16 montres Breitling, 17 montres Girard-Perregaux, 18 montres Panerai, 19 montres Montblanc, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Roger Dubuis, 22 montres Breguet, 23 montres Chanel, 24 montres Tudor, 25 montres Dior, 26 montres Blancpain, 27 montres BRM, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Corum, 30 montres Piaget, 31 montres Bucherer, 32 montres Ebel, 33 montres Ulysse Nardin, 34 montres RJ, 35 montres L.Leroy, 36 montres Bulgari, 37 montres Van Cleef & Arpels, 38 montres Anonimo, 39 montres JeanRichard, 40 montres Celsius X VI II, 41 montres Ikepod, 42 montres Yema, 43 montres Parmigiani, 44 montres Chaumet, 45 montres Jaquet Droz, 46 montres Schwarz Etienne, 47 montres Grand Prix de Genève, 48 montres Urwerk, 49 montres Hermès, 50 montres H. Moser & Cie, 51 montres Rebellion, 52 montres Perrelet, 53 montres Vulcain, 54 montres Glashütte, 55 montres MB&F, 56 montres Graham-London, 57 montres Christophe Claret, 58 montres Manufacture Royale, 59 montres Franck Muller, 60 montres Eterna,