@TAGHeuer #Monaco1999-2009 #ÉditionLimitée #50Anniversaire

Monaco Édition Limitée 1999–2009

La saga continue : la quatrième Monaco Édition Limitée
dévoilée au Musée National de Tokyo

La Cote des Montres™ le 24 septembre 2019



  • Pour célébrer le 50e anniversaire de la Monaco, TAG Heuer présente sa quatrième édition limitée.

  • Cette quatrième pièce tire son inspiration des années 2000. Elle succède aux éditions 1970 présentée en mai pendant le Grand Prix de Monaco, 1980 présentée en juin au Mans et 1990 présentée en juillet pendant le Grand Prix de Formula-E de New-York.

  • La montre a été présentée à Tokyo le 24 septembre par Catherine Eberlé-Devaux, Directrice du Patrimoine TAG Heuer.



Tokyo, Japon – 24 Septembre 2019 : TAG Heuer a présenté la quatrième montre de la Saga « Monaco Through Time » au Musée National de Tokyo, à la Galerie des Trésors du Horyu-ji. Le Japon et ce lieu magique combinent architecture audacieuse et histoire forte, représentant parfaitement l’esprit de la Monaco. Egalement disponible en édition limitée à 169 exemplaires, ce nouveau garde-temps représente la décennie 1999 à 2009.



Pour célébrer le 50e anniversaire de la Monaco, la soirée a débuté par un show de drones équipés de 6000 L.E.D formant le design si caractéristique de ce garde-temps. Cette animation contemporaine et technologique, est un clin d’œil au style propre des années 2000, style adopté par cette nouvelle édition anniversaire de la Monaco. Les invités ont également pu déambuler dans la galerie, admirer les différentes évolutions de la Monaco depuis sa création en 1969 jusqu’aux modèles anniversaire de 2019.



Cette soirée marque également le début d’une exposition sur l’histoire de l’Horloger Suisse, au sein de la boutique TAG Heuer Omotesando à Tokyo. Les clients pourront y découvrir des pièces rares provenant des collections du Musée TAG Heuer.




Cinq modèles anniversaires

pour célébrer 50 ans d’Histoire


Tout au long de l’année 2019, TAG Heuer célèbre les 50 ans de sa montre iconique. Pour marquer cet événement, la marque a décidé de sortir cinq modèles anniversaires, reflétant chacun le style d’une décennie. Le premier de ces modèles a été présenté lors du Grand Prix de Monaco et marquait les années 1969 à 1979. La seconde édition limitée a été lancée au Mans en juin et représentait les années 1979 à 1989 et la troisième version, inspirée des années 1989 à 1999, a été introduite en Juillet pendant le E-Prix de New-York.



Pour cette quatrième édition, c’est au Japon que l’Horloger Suisse a décidé d’organiser la présentation officielle. Un choix naturel, motivé par l’art du design contemporain Japonais : revisiter le style traditionnel, s’en inspirer pour donner du sens aux objets. Une formule qui a construit le succès de la Monaco à travers le temps.




Un style propre aux années 2000

Reprenant un design audacieux propre à la décennie : 1999-2000, la quatrième édition de la collection « Monaco Through Time » adopte un look noir et blanc, mettant en valeur la forme peu conventionnelle de cette pièce. Le sous cadran blanc opalin permet aux compteurs des minutes et secondes et à l’échelle des minutes et des heures de se détacher du cadran noir. Le SuperLuminova® présent sur les aiguilles et les index et les touches de rouge et de orange viennent dynamiser la lecture du cadran. La montre en acier est présentée sur un bracelet en cuir noir perforé et surpiqures blanches. Tout comme la version originale, les boutons poussoirs du chronographe sont à droite et la couronne à gauche.



Le fond de boîtier est gravé du logo « Monaco Heuer » ainsi que des mentions « 1999-2009 Special Edition » et « One of 169 ». Il arbore également des motifs brossés verticaux et circulaires similaires à la Monaco de 1969. Le boîtier abrite le célèbre Calibre 11, une version moderne du mouvement chronographe à remontage automatique qui a fait ses débuts dans la toute première Monaco. Cette montre a été produite en édition limitée à 169 exemplaires.




Rétrospective de 50 ans de la TAG Heuer Monaco et du calibre 11

Le 3 mars 1969, lorsque la Heuer Monaco fut présentée pendant deux conférences simultanées à New York et à Genève (à l’époque, TAG ne faisait pas encore partie du nom de l’entreprise), les journalistes et amateurs d’horlogerie du monde entier furent ébahis. Avec son boîtier carré étanche totalement inédit, le design audacieux et iconique de la Monaco permettait de la reconnaître instantanément.



Cette caractéristique représentait le complément parfait à la technologie avancée que présentait l’Horloger Suisse avec ce modèle. Développé et commercialisé par Heuer, le calibre 11 fût le premier mouvement de chronographe à remontage automatique au monde.

Le PDG de Heuer de l’époque, Jack Heuer, était convaincu que cette innovation révolutionnaire exigeait un design qui retienne toute l’attention. La Monaco réunit tous ces critères.

En 1971, la Monaco a été consacrée au poignet de Steve McQueen, le « King of Cool », dans le film Le Mans.




Une superstar paradoxale

Depuis deux décennies, la Monaco est étroitement liée à la haute horlogerie et compte d’autres versions présentant des complications, des designs et des matériaux nouveaux. Elle a certes évolué, mais la Monaco a gardé son esprit révolutionnaire qui lui a valu les critiques et la célébrité. L’histoire complète de cette icône est racontée dans l’ouvrage Paradoxical Superstar, qui comprend des extraits d’archives et des croquis du design et du mouvement. Le journaliste et auteur britannique Nicholas Foulkes, l’expert horloger Gisbert Brunner et l’auteur américain Michael Clerizo ont chacun contribué au récit par des chapitres capturant l’héritage et l’innovation qui définissent la Monaco. Pour souligner les relations entre le garde-temps et le nom de sa ville, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a rédigé la préface de Paradoxical Superstar.




Les Champs Elysées aux couleurs de la Monaco

A l’occasion de cet anniversaire unique, TAG Heuer a habillé sa boutique Avenue des Champs Elysées aux couleurs de la Monaco. L’Horloger Suisse a joué avec l’architecture de la façade, pour reproduire avec précision et minutie les formes géométriques caractéristiques de la Monaco. De part et d’autres de la vitrine deux écrans LED diffusent l’histoire imagée de la Monaco. A la tombée de la nuit, une mise en lumière du décor met en exergue cet habillage non conventionnel. Les clients de passage à la boutique jusqu’au 23 octobre 2019 auront le sentiment de rentrer à l’intérieur de la Monaco et d’en découvrir les secrets.







TAG Heuer Monaco Édition Limitée 1999–2009

Caractéristiques techniques




Référence : CAW211Y.FC6469
Édition limitée :169 montres
Mouvement :TAG Heuer Calibre 11 automatique
Diamètre :30 mm
Rubis :59
Fréquence du balancier :28 800 alternances par heure (4 Hz)
Réserve de marche :40 heures
Fonctions :Chronographe avec secondes et minutes 
Affichage de la date, des heures, des minutes et de la petite seconde à 3 heures 
Compteur des minutes du chronographe à 9 heures 
Aiguille des secondes du chronographe au centre
Boîtier :Acier inoxydable
Lunette :Fixe en acier inoxydable
Glace :Saphir
Couronne :Acier inoxydable poli à 9 heures et poussoirs à 2 et à 4 heures
Étanchéité :Jusqu’à 100 mètres (10 bars)
Fond :Acier inoxydable avec les mentions « 1989-1999 Special Edition » et « One of 169 »
Cadran : Noir et compteurs blancs opalins
Index polis et plaqués rhodium
Quelques touches de rouge et de orange sur les index et les aiguilles Aiguilles des heures et des minutes et index luminescents
Bracelet :Cuir de veau noir, surpiqures blanches
Boucle :Déployante en acier inoxydable poli
Prix public:5 950 €
Packaging spécial : Tout comme la montre, l’écrin de présentation s’inspire du modèle original. Chaque exemplaire de cette édition spéciale est livré dans une boîte aux couleurs assorties à la montre et à la décennie qu’elle incarne. Le modèle inspiré des années 2000 est présenté dans une boîte bleu foncé, ornée du logo Heuer et d’une bande horizontale au motif damier. La montre est disposée sur un coussin gris enveloppé d’un intérieur orange.

 PUBLICITÉ
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Audemars Piguet Royal Oak Frosted Gold Carolina Bucci
  • Bvlgari Bvlgari Ladies
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • RJ
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • IWC
  • Chopard
  • Bulgari
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Louis Vuitton
  • Richard Mille
  • Omega
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Audemars Piguet
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • RJ
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Panerai
  • Anonimo
  • Zenith
  • Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • Montblanc
  • Omega
  • Hublot
  • Breguet
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • RJ
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Baume & Mercier, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Hublot, 7 montres Omega, 8 montres Richard Mille, 9 montres Cartier, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres TAG Heuer, 12 montres IWC, 13 montres Panerai, 14 montres A. Lange & Söhne, 15 montres Breitling, 16 montres Zenith, 17 montres Girard-Perregaux, 18 montres Bell & Ross, 19 montres Chopard, 20 montres RJ, 21 montres Roger Dubuis, 22 montres Chanel, 23 montres Louis Vuitton, 24 montres Blancpain, 25 montres Breguet, 26 montres Piaget, 27 montres Montblanc, 28 montres Corum, 29 montres Ulysse Nardin, 30 montres Tudor, 31 montres BRM, 32 montres Bulgari, 33 montres Dior, 34 montres Ebel, 35 montres Ralf Tech, 36 montres The Unnamed Society, 37 montres Jaquet Droz, 38 montres Van Cleef & Arpels, 39 montres L.Leroy, 40 montres Hermès, 41 montres Ikepod, 42 montres H. Moser & Cie, 43 montres Parmigiani, 44 montres Perrelet, 45 montres JeanRichard, 46 montres Grand Prix de Genève, 47 montres Chaumet, 48 montres Harry Winston, 49 montres Yema, 50 montres MB&F, 51 montres Greubel Forsey, 52 montres Salon Belles Montres, 53 montres Anonimo, 54 montres Christophe Claret, 55 montres Bucherer, 56 montres Wyler Genève, 57 montres LVMH, 58 montres Eterna, 59 montres Schwarz Etienne, 60 montres Cyrus,