@Blancpain1735 #FiftyFathoms #NageursdeCombat

Fifty Fathoms « Nageurs de combat »

Une Fifty Fathoms en hommage aux Nageurs de combat français

La Cote des Montres™ le 06 juin 2019



Pionnière dans le développement de montres de plongée militaires et civiles, Blancpain rend hommage à sa collaboration originelle avec les fondateurs de l’unité des Nageurs de combat français. Inspirée par cet héritage, la Manufacture dévoile une Fifty Fathoms en édition limitée de 300 pièces estampillées des symboles ralliant les plongeurs militaires français.



À son arrivée à la tête de Blancpain en 1950, Jean-Jacques Fiechter, lui-même plongeur émérite, commence à travailler sur un instrument de mesure du temps fiable et robuste destiné à l’accompagner lors de ses aventures sous-marines. Il s’agit d’un défi de taille puisqu’il n’existe à cette époque aucun précédent horloger pouvant servir de modèle.

Jean-Jacques Fiechter, CEO de Blancpain de 1950 à 1980

Guidé par ses propres expériences, il définit et met au point les spécifications fondamentales qu’une montre véritablement dédiée à la plongée autonome doit réunir : des aiguilles et index luminescents contrastant avec un cadran foncé, une lunette tournante sécurisée, un mouvement automatique, une parfaite étanchéité, ainsi qu’un boîtier antimagnétique.



En parallèle, dès 1952, le capitaine Robert « Bob » Maloubier et le lieutenant de vaisseau Claude Riffaud, fondateurs du corps des Nageurs de combat au sein des armées françaises, se mettent en quête d’une montre adaptée à leurs missions subaquatiques. Les deux officiers envisagent de dénicher un garde-temps qui deviendrait un élément indispensable de l’équipement de leurs plongeurs. Conjointement, ils dressent une liste de critères spécifiques auxquels doit répondre l’instrument en question. Les premiers essais avec des montres « étanches » de marques françaises ne sont pas concluants. Les garde-temps sont beaucoup trop petits, les cadrans illisibles et les boitiers n’assurent pas l’étanchéité. Ils apprennent alors que le directeur d’une maison horlogère suisse teste un nouveau modèle de montre lors de ses plongées dans le sud de la France et entrent ainsi en contact avec Jean-Jacques Fiechter.

Blancpain, modèle original de la Fifty Fathoms en 1953

En 1953, Blancpain est en mesure de livrer aux Français un instrument qui répond à l’ensemble de leurs critères et qu’ils pourront tester. La montre réussit brillamment toutes les épreuves et devient l’un des composants essentiels de l’équipement des Nageurs de combat de l’armée française, puis d’autres forces navales à travers le monde. Ce garde-temps unique porte le nom de Fifty Fathoms.

Blancpain, modèle original de la Fifty Fathoms en 1953

En hommage à son étroite collaboration avec les fondateurs de l’unité des Nageurs de combat français, Blancpain a souhaité dévoiler une édition spéciale de sa montre de plongée Fifty Fathoms. La Manufacture a ainsi frappé le fond de son nouveau modèle de l’insigne du certificat des Nageurs de combat : une ancre centrale, dédiée aux marins, est enlacée par deux hippocampes ailés représentant à la fois l’univers sous-marin et les parachutistes. Sur le côté face de la montre apparaît en toute discrétion un second emblème, le chiffre 7. L’oxygène devenant toxique à pression partielle de 1,7 bar, la profondeur maximale que peuvent atteindre les plongeurs militaires respirant de l’oxygène pur est de 7 mètres, un chiffre devenu fétiche dans ce milieu.

Robert Bob Maloubier - 1953

Fidèle à la réputation de son ancêtre, l’édition spéciale « Nageurs de combat » assure robustesse et fiabilité grâce au mouvement automatique 1315. Doté d’un quantième à guichet, il possède un spiral en silicium faisant office de bouclier antimagnétique. Trois barillets montés en série délivrent une réserve de marche de cinq jours. Le boîtier en acier satiné, d’un diamètre de 45 mm, est étanche jusqu’à 30 bar (environ 300 mètres).

Fifty Fathoms 50 th Anniversary - 2003 en Thaïlande avec Marc A. Hayek et Robert Bob Maloubier

À l’instar du modèle original, les aiguilles et les index de la montre « Nageurs de combat » sont luminescents, contrastant avec le cadran noir mat. Leurs formes géométriques évoquent la génération des montres de plongée militaires de Blancpain des années 50’. Subtilité additionnelle, les aiguilles sont peintes en blanc, comme sur les montres d’époque. Dans le même esprit vintage, le traditionnel repère triangulaire qui figurait sur les premières pièces Fifty Fathoms reprend sa place à 12h. La lunette tournante unidirectionnelle noire, quant à elle, met en évidence une échelle temporelle luminescente protégée par un insert galbé en saphir extrêmement résistant aux chocs et aux rayures.

Fifty Fathoms 50 th Anniversary - 2003 en Thaïlande avec Marc A. Hayek et Robert Bob Maloubier

La montre Fifty Fathoms « Nageurs de combat » en édition limitée est le plus récent chapitre de la longue histoire qui lie Blancpain aux océans. Elle s’inscrit dans la collection de la marque comme un authentique hommage aux plongeurs militaires qui ont contribué à la naissance d’une icône de l’horlogerie.

Fifty Fathoms 50 th Anniversary - 2003 en Thaïlande - Robert Bob Maloubier

Blancpain Fifty Fathoms « Nageurs de combat »

Réf. : 5015E-1130-B52A




Seconde • lunette saphir unidirectionnelle • cadran noir • fond frappé • automatique

Calibre 1315
Épaisseur:5,65 mm
Diamètre:30,60 mm
Réserve de marche en heures:120
Rubis:35
Composants:227
Série limitée:300
Boîtier Acier
Épaisseur:15,70 mm
Diamètre:45,00 mm
Étanchéité:30 bar / 300 m
Entrecornes:23,00 mm

 PUBLICITÉ
  • Bvlgari Serpenti Misteriosi Romani
  • Bvlgari Serpenti Seduttori
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • Omega
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Greubel Forsey
  • IWC
  • Montblanc
  • Ulysse Nardin
  • Omega
  • IWC
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Parmigiani
  • Bulgari
  • Audemars Piguet
  • Chanel
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Bucherer
  • TAG Heuer
  • A. Lange & Söhne
  • Ulysse Nardin
  • Les Ambassadeurs
  • Richard Mille
  • Cartier
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Panerai
  • Bulgari
  • Roger Dubuis
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Hublot
  • Bulgari
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Hublot, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Cartier, 6 montres Vacheron Constantin, 7 montres Audemars Piguet, 8 montres Baume & Mercier, 9 montres Omega, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Panerai, 12 montres Zenith, 13 montres Tag Heuer, 14 montres IWC, 15 montres A. Lange & Söhne, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Breitling, 18 montres Perrelet, 19 montres Montblanc, 20 montres Blancpain, 21 montres BRM, 22 montres Chanel, 23 montres Chopard, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Piaget, 26 montres Breguet, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres RJ, 29 montres Ebel, 30 montres Tudor, 31 montres Dior, 32 montres Corum, 33 montres Les Ambassadeurs, 34 montres Parmigiani, 35 montres Louis Vuitton, 36 montres Bulgari, 37 montres Jaquet Droz, 38 montres Van Cleef & Arpels, 39 montres Ulysse Nardin, 40 montres Greubel Forsey, 41 montres L.Leroy, 42 montres Bucherer, 43 montres Grand Prix de Genève, 44 montres JeanRichard, 45 montres H. Moser & Cie, 46 montres Porsche Design, 47 montres Urwerk, 48 montres Franck Muller, 49 montres Hermès, 50 montres Yema, 51 montres F. P. Journe, 52 montres Glashütte, 53 montres Ralf Tech, 54 montres Graham-London, 55 montres MATWATCHES, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Louis Moinet, 58 montres De Bethune, 59 montres Eterna, 60 montres Ange Barde,