@Richard_mille #RM67_02 #AlexanderZverev #FernandoAlonso #AlexisPinturault

La RM 67-02 affronte un nouveau terrain de jeu avec Alexander Zverev

Fernando Alonso & Alexis Pinturault

La Cote des Montres™ le 02 mai 2018

Richard Mille RM 67-02 Alexander Zverev

  • Un calibre automatique en capacité d’assumer toutes les situations d’une pratique sportive au plus haut niveau
  • Le 7e calibre maison Richard Mille
  • Un poids de 32 grammes, bracelet ‘confort’ inclus, qui en fait la montre automatique la plus légère de la collection Richard Mille

Fine, légère, colorée, élégante et sportive, la RM 67-02 est la montre de toutes les situations. Une fois n’est pas coutume, Richard Mille a pensé ce modèle pour qu’il puisse dès l’origine être adapté à la pratique de différentes disciplines sportives. C’est pourquoi plusieurs partenaires de la marque se sont vu proposer la RM 67-02 aux couleurs de leurs patries respectives, manière de vérifier les capacités de ce calibre automatique sur bien d’autres terrains que les seules pistes d’athlétisme. Au tour donc de la RM 67-02 Alexander Zverev d’affronter aujourd’hui un nouveau champ de bataille.

Avec le n° 3 mondial, qui testera la résistance de sa RM 67-02 en Carbone TPT® et Quartz TPT® rouge face aux accélérations répétées, les courts de tennis du monde entier seront autant de laboratoires grandeur nature.

Richard Mille RM 67-02 Alexis Pinturault

Alors que la RM 67-02 d’Alexis Pinturault subit les rigueurs du froid des pistes de ski et les chocs contre les piquets, celle conçue pour le quintuple champion du monde des rallyes, Sébastien Ogier, accompagne le parcours contrasté du rallye d’Argentine. Mais toutes préservent la beauté mécanique du calibre CRMA7 conjuguant le titane grade 5 de la platine et des ponts avec l’or gris et Carbone TPT® du rotor à géométrie variable avec des finitions exceptionnelles. Au confort du bracelet et à la résistance du boîtier usiné dans des composites TPT® s’ajoute l’esthétique soignée de chacun des drapeaux, bien visible sur le cadran en titane grade 5 peint à la main. Pour parfaire l’agrément au porter de ses RM 67-02, Richard Mille leur a adjoint son nouveau bracelet confort. D’un seul tenant, son élasticité renforcée lui permet de venir se plaquer parfaitement contre le poignet et de s’adapter ainsi à chaque morphologie.

Richard Mille RM 67-02 Fernando Alonso

Deux prototypes uniques de la RM 67-02 tournent actuellement sur les circuits de Formule 1. Portées par le rookie Charles Leclerc et Fernando Alonso, elles permettent à la marque de tester actuellement de nouvelles solutions techniques pour ses futurs modèles.

Richard Mille RM 67-02 Alexander Zverev

face à des accélérations répétées sur les courts de tennis
du monde entier



Réputé depuis ses toutes premières créations pour la haute technicité de ses montres, Richard Mille l’est également pour équiper les poignets de grands champions sportifs — Felipe Massa en Formule 1, Rafael Nadal et Alexander Zverev en tennis, Bubba Watson en golf, Alexis Pinturault en ski. Dès 2013, la marque avait saisi l’occasion de développer avec le sprinter jamaïcain Yohan Blake une montre tourbillon en nanotube de carbone à l’ergonomie révolutionnaire, toute en asymétrie. Il faut dire qu’ouvrir l’horlogerie à des collaborations actives avec des partenaires d’exception dans leur discipline est l’un des leitmotivs de Richard Mille depuis les débuts et qu’il excelle dans l’exercice de conjuguer technique et sportivité.



Parmi plus de 70 références actuelles au sein de la collection Richard Mille, figurent notamment une montre adaptée aux régates, et d’autres spécifiquement réalisées pour le pilote de rallye Sébastien Loeb ou encore le joueur de polo Pablo Mac Donough. La RM 67-02 Automatique Alexander Zverev s’inscrit dans cette philosophie. S’agissant de cette dernière-née, la volonté de Richard Mille était de faire évoluer l’extraplate RM 67-01 pour ajouter à sa rare élégance un caractère très sportif. Une seule directive a été donnée aux ingénieurs lors du développement: réaliser une montre garantissant à chaque instant entre le sportif et sa montre cette réelle «symbiose» rendue indispensable par le niveau d’exigence auquel il est soumis dans la pratique de sa discipline. La célèbre formule « Less is more », emblématique du minimalisme affirmé de Mies van der Rohe qui l’avait reprise à son compte, est également celle qui définit le mieux la RM 67-02 à savoir l’essentiel à l’exclusion de tout superflu : heures et minutes.



Boîtier en carbone TPT® et carrure en quartz TPT® rouge
Le Quartz TPT® est constitué de plus de 600 couches de laments parallèles de silice d’une épaisseur maximale de 45 microns. Elles sont imprégnées de nouvelles résines (verte et jaune) aux couleurs de la nation de l’athlète, spécialement développées pour la marque, puis intercalées par un système de dépose automatisé qui modifie l’orientation des fibres de 45° entre deux couches.

Rouages à profil de développante optimal
Tous les rouages du calibre CRMA7 ont été optimisés par l’adoption d’une denture aux pro ls spécifiques produisant un angle de pression de 20°. Ces trains d’engrenage assurent une excellente transmission du couple et un rendement optimal.

Calibre CRMA7
Septième calibre maison de Richard Mille, le CRMA7 est usiné dans du titane grade 5. Le calibre a été longuement soumis à des tests exigeants dans nos ateliers a n de valider ses performances.



Boîtier dynamique
Ces crénelures, désormais emblématiques des pièces sportives de Richard Mille, permettent de les différencier des modèles lifestyle tout en renforçant leurs structures.

Bracelet confort
Ce nouveau bracelet élastique « confort » a été spécialement développé par la marque pour les montres portées par les athlètes de la famille Richard Mille. Alternatif au bracelet en Velcro®, celui-ci est fabriqué d’un seul tenant pour encore plus de légèreté. Son élasticité renforcée lui permet de venir se plaquer parfaitement contre le poignet et de s’adapter ainsi à chaque morphologie, améliorant encore le confort au porter.

Les innovations résident ailleurs et principalement dans sa légèreté et sa résistance grâce aux moyens mis en œuvre pour la produire. Le calibre est protégé par un boîtier réalisé en Carbone TPT® et en Quartz TPT® rouge — des matériaux composites exclusifs à Richard Mille — qui garantissent l’exceptionnelle résistance contre les chocs malgré la faible épaisseur de l’ensemble lunette/carrure/ fond de 7,80 mm.

Au cœur de cette montre, en capacité d’assumer toutes les situations extrêmes liées au tennis, bat le septième calibre maison CRMA7 aux lignes acérées, particulièrement tendues. Son rotor en Carbone TPT® et or gris aux lignes filaires remonte une mécanique en titane grade 5. La platine et les ponts usinés dans ce matériau sont traités DLC noir et gris. Conclusion de centaines d’heures de programmation et de réglage des machines, un minimum de deux heures d’usinage est nécessaire pour réaliser le squelettage extrême d’une seule platine.

Optimisé par l’adoption d’une denture aux profils spécifiques, l’ensemble des rouages garantit l’excellence de la transmission de la puissance du barillet au balancier à inertie variable durant la marche constante de 50 heures. Les lignes du mouvement s’harmonisent avec celles du cadran usiné dans une plaque de titane d’une épaisseur de 4/10e de millimètre, traité DLC noir et peint à la main aux couleurs du drapeau du sportif.

La recherche de l’agrément au porter de la RM 67-02 est à l’origine de son nouveau bracelet confort car une montre ne saurait être dite « de sport » si son bracelet ne répond pas aux mêmes exigences. D’un seul tenant et antidérapant, son élasticité renforcée lui permet de venir se positionner contre le poignet de manière à épouser parfaitement chaque morphologie. Très léger, ce bracelet a en outre permis d’abaisser le poids de la RM 67-02 à seulement 32 grammes et faire ainsi de cette dernière la montre automatique la plus légère de la collection Richard Mille.


Le bracelet confort change les règles du jeu

Pour Richard Mille, il n’y a pas que les montres dans la vie, il y a aussi les bracelets. Pour preuve le dernier-né qui équipe la RM 67-02.

Si depuis plus de dix ans les partenaires de la marque accumulent les performances avec leur montre au poignet, c’est parce qu’elles leur vont comme une seconde peau. Et aussi parce que l’ergonomie des modèles et leur confort au porter restent une préoccupation quotidienne.

Les sportifs de haut niveau sont depuis l’origine au cœur de la recherche et développement de Richard Mille. L’ergonomie, la fixation au boîtier, ainsi que les matériaux entrant dans la composition des bracelets font l’objet d’une attention toute particulière garantissant leurs capacités de résistance aux conditions les plus rudes. Le premier bracelet « sur mesure » fut conçu pour Felipe Massa qui le souhaitait en caoutchouc et laissant le plus possible passer l’air. Le dessin très soigné des larges ouvertures de ce bracelet aux lignes s’inscrivant dans la continuité de celles du boîtier et réalisé dans un matériau anallergique n’a pas altéré sa résistance mécanique jusqu’à 20 kilos et son succès ne s’est jamais démenti. Quelques années plus tard, c’est un bracelet Velcro® double attache qui sera monté sur la RM 027 de Rafael Nadal. Souple, confortable et résistant aux vibrations, sa fermeture totalement fiable permet également l’exactitude de l’ajustage. Ces qualités retiendront l’attention d’un autre partenaire, Romain Grosjean qui court en Formule 1, libre de porter sa montre sur sa combinaison.

Le nouveau bracelet confort de la RM 67-02 est la réponse de Richard Mille à tous les sportifs de haut niveau qui, même en plein effort, exigent un confort maximal. Pour relever ce défi, les ingénieurs ont étudié l’un des accessoires essentiels de leurs tenues: leurs chaussures. Légèreté, maintien et sensations qu’elles procurent, autant d’informations précieuses synthétisées par Richard Mille pour innover avec ce bracelet tissé, d’un seul tenant et ne nécessitant donc pas de boucle de fermeture. Un tissage spécifique garantit une élasticité élevée autorisant la flexibilité des mouvements. Il permet également une aération optimale, évitant ainsi tout risque de glissement de la montre soumise à l’intensité d’un effort. Difficile de faire plus léger que ce bracelet sans fermeture et renforcé par des inserts en titane au niveau du boîtier.

Caoutchouc, polyuréthane, Velcro®, quels que soient les matériaux utilisés chez Richard Mille, leur flexibilité et leurs réactions aux variations de température sont systématiquement analysées dans les moindres détails. À chaque champion qu’elle accompagne, quelle que soit sa discipline, la marque garantit la flexibilité, le confort et les qualités hypoallergéniques de ses bracelets.

Richard Mille RM 67-02 Automatique Alexander Zverev

Caractéristiques techniques




Calibre CRMA7 : Mouvement squeletté à remontage automatique avec heures et minutes.

Dimensions : 38,70 x 47,25 x 7,80mm.


Caractéristiques principales

Réserve de marche : Environ 50 heures (±10%).

Platine et ponts en titane grade 5
Le titane grade 5 et le traitement DLC noir confèrent une grande rigidité et une excellente planéité à la platine, assurant un fonctionnement parfait du train d’engrenage. Les ponts, eux aussi en titane grade 5, sont traités DLC gris. Tous ces composants sont satinés, microbillés et les angles polis à la main.

La platine squelettée et les ponts ont été soumis à des tests longs et exigeants afin de vérifier leur parfaite capacité de résistance.

Balancier à inertie variable
Ce balancier garantit une plus grande fiabilité en cas de chocs et lors du montage et du démontage du mouvement.
La précision s’en trouve améliorée à long terme. L’index de la raquette est supprimé. Le réglage plus fin et répétable de l’inertie se fait directement sur le balancier grâce à 4 masselottes orientables.

Rotor en carbone TPT® et or gris
En utilisant un rotor en carbone TPT® et or gris, muni d’un système d’inverseur OneWay® avec un roulement à billes en céramique, le barillet peut être remonté de manière efficace tout en gardant les dimensions compactes du mouvement squeletté extraplat.

Barillet à rotation rapide (un tour en 5 heures au lieu de 7,5 heures)
Ce type de barillet présente les avantages suivants :
  • L’adhérence interne du ressort de barillet est considérablement réduite, améliorant ainsi les performances.
  • Le ressort-moteur possède une excellente courbe delta, avec une réserve de marche au rapport idéal entre performance et régularité.

Rouages à profil de développante optimal
Tous les rouages du calibre CRMA7 ont été optimisés par l’adoption d’une denture aux profils spéciaux produisant un angle de pression de 20°. Cet angle de pression favorise le roulement et supporte mieux les différences d’entre axe.

Ces trains d’engrenage assurent une excellente transmission du couple et donc un rendement optimal.

Vis spline en titane grade 5 pour les ponts
Ces vis spline offrent un meilleur contrôle du couple de serrage pendant l’assemblage. Elles résistent parfaitement aux opérations de montage ou de démontage et sont peu sujettes au vieillissement.

Cadran en titane grade 5 traité DLC et peint à la main

Nouveau bracelet « confort »


Autres caractéristiques

  • Dimensions du mouvement : 28,40 x 31,25 mm
  • Épaisseur : 3,60 mm
  • Nombre de rubis : 25
  • Balancier : CuBe, à 4 bras, 4 vis de réglage
  • Moment d’inertie 7,5 mg.cm², angle de levée 50°
  • Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz)
  • Spiral : AK 3
  • Dispositif antichoc : INCABLOC 908.22.211.100 (transparent)

Boîtier
La lunette et le fond de la RM 67-02 sont usinés dans du quartz TPT®. Remarquable par son graphisme ondulé très régulier, il est constitué de multiples couches de filaments parallèles, eux-mêmes obtenus après l’écartement de fils de silice.
Les fibres de quartz sont généralement utilisées dans les applications très hautes performances pour leur tenue aux hautes températures, leur extrême résistance et leur transparence aux ondes électromagnétiques.
Ces couches d’une épaisseur maximale de 45 microns sont imprégnées de trois résines spéciales développées exclusivement pour Richard Mille : jaune et verte pour la version Wayde van Niekerk et pourpre pour la version Mutaz Essa Barshim. Elles sont ensuite empilées sur une machine spécifique qui modifie leur orientation de 45°. Chauffé
à 120°C, à une pression de 6 bars, le Quartz TPT® est alors prêt à être usiné sur une machine CNC, dans l’usine de boîtiers du groupe Richard Mille, ProArt.

La carrure est quant à elle usinée dans du carbone TPT®, un matériau composite issu du même procédé que le Quartz TPT® mais à base de fils de carbone.

Le boîtier de la RM 67-02 est étanche à 30 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 12 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L.

Vis Spline en titane grade 5 pour le boîtier
De par leur forme, ces vis offrent un meilleur contrôle du couple de serrage pendant l’assemblage. Ainsi, elles résistent parfaitement aux opérations de montage ou de démontage et sont peu sujettes au vieillissement.

Réhaut supérieur
En carbone, avec les index remplis d’un matériau luminescent homologué.

Cadran
En titane grade 5 traité DLC et peint à la main
Épaisseur : 0,40mm

Glace
Côté lunette : en saphir (dureté 1 800 Vickers) traité antireflet (des 2 côtés)
Épaisseur : 1,00 mm
Fond du boîtier : en saphir traité antireflet (des 2 côtés)
Épaisseur : 1,00 mm au centre et 1.75 mm à la périphérie


Finitions

Mouvement
  • Anglages polis à la main
  • Fraisages microbillés
  • Découvertes microbillées
  • Traitements DLC noir et gris pour la platine et les ponts

Pièces en acier
  • Surfaces sus-satinées
  • Anglages polis à la main
  • Découvertes polies à la main
  • Pourtours étirés

Décolletages
  • Extrémités lapidées et polies
  • Pivots roulés (brunissage)
  • Faces des tenons polies-bloquées

Rouages
  • Moulures au diamant
  • Angles polis au diamant
  • Adoucis circulaires sur les faces
  • Rhodiages (avant taillage de la denture)

 PUBLICITÉ
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Cara Delevingne interprète la campagne « Don’t Crack Under Pressure » de TAG Heuer
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • Bvlgari Divas’ Dream
  • Caroline de Maigret et sa montre Chanel “Boy.Friend”
  • Velvet et la diva Roger Dubuis
  • Nafi Thiam, championne d’heptathlon, fait son entrée chez Richard Mille
  • Richard Mille
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Hublot
  • Montblanc
  • Ulysse Nardin
  • Omega
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Zenith
  • Rolex
  • Anonimo
  • TAG Heuer
  • Leica
  • Reservoir
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • RJ
  • Ralf Tech
  • Chopard
  • Hublot
  • IWC
  • Anonimo
  • Triton
  • Dubail
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • RJ
  • Hublot
  • Rolex
  • TAG Heuer
  • Panerai
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Chopard
  • Hublot
  • Baume
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Vacheron Constantin, 12 montres Breitling, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Breguet, 18 montres Chopard, 19 montres Montblanc, 20 montres Tudor, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Chanel, 23 montres Roger Dubuis, 24 montres Blancpain, 25 montres Piaget, 26 montres Girard-Perregaux, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Dior, 30 montres BRM, 31 montres L.Leroy, 32 montres RJ, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres Ebel, 35 montres Bulgari, 36 montres Ange Barde, 37 montres Parmigiani, 38 montres De Bethune, 39 montres Ulysse Nardin, 40 montres JeanRichard, 41 montres Porsche Design, 42 montres Franck Muller, 43 montres Ikepod, 44 montres Eterna, 45 montres MB&F, 46 montres Hermès, 47 montres Ralph Lauren Watch & Jewelry, 48 montres Bucherer, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Swatch Group, 52 montres Perrelet, 53 montres Cresus, 54 montres Anonimo, 55 montres Frédérique Constant, 56 montres Bovet, 57 montres Vulcain, 58 montres Giuliano Mazzuoli, 59 montres Dodane, 60 montres Cabestan,