L‘Événement

EMC : Naissance de la 1ère montre « intelligente »

Signée Urwerk

La Cote des Montres™ le 09 juillet 2013

Mouvement EMC

Urwerk, depuis sa création en 1997, s’est illustré sur la scène de la Haute Horlogerie en créant une complication à sa signature, la complication satellite. En marge de celle-ci, la maison horlogère s’est toujours pris la liberté et le plaisir de relever de nouveaux défis et ouvrir de nouvelles voies. Grâce à sa U-Research Division – le « laboratoire expérimental » de la marque – les projets les plus fous ont vu le jour, que ce soit la UR-CC1 « King Cobra » et sa lecture de l’heure linéaire ou la UR-1001 « Zeit Device » et sa transcription du temps sur un millénaire.

Mouvement EMC

C’est cet esprit innovant et frondeur qui est à nouveau mis à contribution aujourd’hui pour la conquête d’un Graal horloger longtemps convoité : la première montre de précision dotée d’une intelligence ajoutée.

« L’interactivité entre une montre mécanique et son possesseur est une thématique qui nous a toujours inspirés », explique Felix Baumgartner, maître horloger et co-fondateur d’Urwerk. « Concevoir une montre mécanique fiable est à la base de notre métier, notre vocation. Nous avions l’envie de pousser l’ambition plus loin, de créer non seulement une montre précise mais un chronomètre dont la précision de marche pourrait être évaluée et régulée à tout moment par son propriétaire. C’est toute l’idée de notre EMC, elle sera montée et paramétrée de façon standard dans nos ateliers, puis suivant les données de son propriétaire et son lieu de destination – mode de vie, environnement - il sera possible pour son possesseur de procéder à un ajustement pointu ».

EMC - Balancier et ses 2 barillets

C’est ainsi qu’est né le concept de l’EMC : une montre de précision « maison » pensée, dessinée, développée et réalisée dans les ateliers Urwerk. Un garde-temps doté d’attributs inédits sur la scène horlogère. Le défi, ici, est d’offrir aux amateurs d’horlogerie non seulement un mécanisme ultra performant mais également l’outil permettant d’en faire l’évaluation et l’ajustement si nécessaire. « Notre but est de donner à chaque utilisateur de l’EMC des informations qui jusqu’à lors n’étaient décryptables que par un horloger muni d’un appareillage complexe. Pour ce faire, nous avons dû repenser et dessiner une mécanique de A à Z afin de la rendre lisible et analysable » ajoute Felix Baumgartner.

EMC - Balancier Revox


De cette réflexion, est né le mouvement de base de l’EMC présenté aujourd’hui. Un mouvement manufacture dont les éléments les plus frappants sont :
  • Un balancier réalisé en ARCAP, un alliage affectionné par Urwerk pour ses propriétés non-magnétique et anticorrosive. L’originalité de ce balancier est remarquable au premier coup d’œil. Sa morphologie parfaitement linéaire a fait l’objet de long calcul afin d’optimiser son aérodynamisme et minimiser ainsi toute perte d’amplitude. 

Senseur optique

  • L’organe moteur a pris la forme d’un imposant double barillet monté en vertical sur un arbre unique. Il permet d’emmagasiner 80 heures de réserve de marche pour assurer une stabilité et une performance linéaire de la montre.

Double barillet

  • La vis de régulation accessible depuis l’extérieur de la montre permet un ajustement précis par la raquette, en modifiant la longueur active du spiral.

Réglage fin


Sur cette construction originale viennent s’ajouter les éléments de surveillance du mouvement :
  • Un capteur optique en lien avec le balancier. Son rôle : enregistrer les oscillations de cet organe de 28’800a/h soit 4hertz ;

  • Un oscillateur électronique à 16'000'000 hertz, élément de référence des plus précis ;

  • Une intelligence artificielle capable de calculer le différentiel entre la marche du mouvement et l’oscillateur de référence.

« C’est une révolution dans le monde l’horlogerie que nous proposons aujourd'hui. Nous avons ajouté un œil intelligent sur notre balancier qui va pouvoir mesurer le retard ou l’avance de notre montre et le traduire en secondes par jour » explique Felix.

EMC sur le banc de test

Le premier chapitre de la création de l’EMC s’ouvre ici. Le concept est lancé. Sa réalisation est en cours. « Le défi est désormais dans les mains de Martin Frei notre designer, et nos ingénieurs. Il s’agit à présent de miniaturiser tous ces éléments aux dimensions d’une montre bracelet. L’aventure de l’EMC est en marche et nous n’en sommes encore qu’au début » conclue Felix Baumgartner. 


Concept box EMC

Concept box EMC

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Bentley Mulsanne Speed
Luca di Montezemolo quitte Ferrari
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Omega, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Breitling, 7 montres Richard Mille, 8 montres Cartier, 9 montres Tag Heuer, 10 montres Panerai, 11 montres IWC, 12 montres Jaeger-LeCoultre, 13 montres Zenith, 14 montres Vacheron Constantin, 15 montres Chopard, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Chanel, 19 montres Breguet, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Montblanc, 22 montres Piaget, 23 montres Blancpain, 24 montres Tudor, 25 montres Dior, 26 montres BRM, 27 montres Girard-Perregaux, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Corum, 30 montres Bulgari, 31 montres Ebel, 32 montres Roger Dubuis, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres Maier, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres JeanRichard, 39 montres Urwerk, 40 montres Porsche Design, 41 montres Chaumet, 42 montres Perrelet, 43 montres Hermès, 44 montres Christophe Claret, 45 montres MB&F, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Franck Muller, 48 montres Eterna, 49 montres Yema, 50 montres Graham-London, 51 montres De Bethune, 52 montres Ralf Tech, 53 montres Wyler Genève, 54 montres Van Cleef & Arpels, 55 montres Frédérique Constant, 56 montres Harry Winston, 57 montres Alpina, 58 montres Romain Jerome, 59 montres HYT, 60 montres F. P. Journe,